Régime équilibré

Aperçu

La consommation d'une alimentation saine tout au long de la vie aide à prévenir la malnutrition sous toutes ses formes ainsi que toute une gamme de maladies et d'affections non transmissibles. Mais l'augmentation de la production d'aliments transformés, l'urbanisation rapide et l'évolution des modes de vie ont entraîné une modification des habitudes alimentaires. Les gens consomment maintenant plus d'aliments riches en énergie, en graisses, en sucres libres ou en sel / sodium, et beaucoup ne consomment pas assez de fruits, de légumes et de fibres alimentaires comme les grains entiers.

La composition exacte d'un régime alimentaire diversifié, équilibré et sain variera en fonction des besoins individuels (par exemple, âge, sexe, style de vie, degré d'activité physique), du contexte culturel, des aliments disponibles localement et des coutumes alimentaires. Mais les principes de base de ce qui constitue un régime alimentaire sain restent les mêmes.

Pour adultes

Une alimentation saine contient:

  • Fruits, légumes, légumineuses (par exemple, lentilles, haricots), noix et grains entiers (par exemple maïs non transformé, millet, avoine, blé, riz brun).
  • Au moins 400 g (5 portions) de fruits et légumes par jour (2). Les pommes de terre, les patates douces, le manioc et autres racines amylacées ne sont pas classés comme fruits ou légumes.
  • Moins de 10% de l'apport énergétique total des sucres libres (2, 5) qui équivaut à 50 g (soit environ 12 cuillères à thé rases) pour une personne de poids corporel sain consommant environ 2000 calories par jour, mais idéalement moins de 5% des apport énergétique total pour des bénéfices supplémentaires pour la santé (5). La plupart des sucres libres sont ajoutés aux aliments ou aux boissons par le fabricant, le cuisinier ou le consommateur, et peuvent également être trouvés dans les sucres naturellement présents dans le miel, les sirops, les jus de fruits et les concentrés de jus de fruits.
  • Moins de 30% de l'apport énergétique total provenant des graisses (1, 2, 3). Les graisses insaturées (par exemple dans les huiles de poisson, d'avocat, de noix, de tournesol, de canola et d'olive) sont préférables aux graisses saturées (par exemple, viande grasse, beurre, huile de palme et coco, crème, fromage, ghee et saindoux). Les gras trans industriels (que l'on retrouve dans les aliments transformés, la restauration rapide, les grignotines, les aliments frits, les pizzas congelées, les tartes, les biscuits, les margarines et les tartinades) ne font pas partie d'une alimentation saine.
  • Moins de 5 g de sel (équivalent à environ 1 cuillère à café) par jour (6) et utiliser du sel iodé.

Pour les nourrissons et les jeunes enfants

Au cours des deux premières années de la vie d'un enfant, une nutrition optimale favorise une croissance saine et améliore le développement cognitif. Il réduit également le risque de devenir en surpoids ou obèses et de développer des MNT plus tard dans la vie.

Les conseils sur une alimentation saine pour les nourrissons et les enfants sont similaires à ceux des adultes, mais les éléments suivants sont également importants.

  • Les nourrissons devraient être allaités exclusivement au cours des six premiers mois de leur vie.
  • Les nourrissons devraient être allaités continuellement jusqu'à l'âge de 2 ans et au-delà.
  • À partir de l'âge de 6 mois, le lait maternel doit être complété par une variété d'aliments complémentaires adéquats, sûrs et riches en nutriments. Le sel et les sucres ne devraient pas être ajoutés aux aliments complémentaires.

Conseils pratiques pour maintenir une alimentation saine

Fruits et légumes

Manger au moins 400 g ou 5 portions de fruits et légumes par jour réduit le risque de maladies non transmissibles (2) et aide à assurer un apport quotidien adéquat en fibres alimentaires.

Afin d'améliorer la consommation de fruits et légumes, vous pouvez:

  • toujours inclure des légumes dans vos repas
  • manger des fruits frais et des légumes crus comme collations
  • manger des fruits et légumes frais en saison
  • manger une variété de choix de fruits et de légumes.

Les graisses

La réduction de l'apport total en graisses à moins de 30% de l'apport énergétique total aide à prévenir une prise de poids malsaine chez la population adulte (1, 2, 3).

De plus, le risque de développer des MNT est réduit en réduisant les graisses saturées à moins de 10% de l'apport énergétique total et les gras trans à moins de 1% de l'apport énergétique total, et en remplaçant les graisses insaturées par deux (3).

La consommation de graisse peut être réduite par:

  • changer votre façon de cuisiner - enlever la partie grasse de la viande; utiliser de l'huile végétale (pas d'huile animale); et faire bouillir, cuire à la vapeur ou cuire au four plutôt que de faire frire;
  • éviter les aliments transformés contenant des gras trans; et
  • limiter la consommation d'aliments contenant de grandes quantités de graisses saturées (par exemple, fromage, crème glacée, viande grasse).

Sel, sodium et potassium

La plupart des gens consomment trop de sodium par le sel (correspondant en moyenne à 9-12 g de sel par jour) et pas assez de potassium. Une consommation élevée de sel et un apport insuffisant en potassium (moins de 3,5 g) contribuent à l'hypertension, ce qui augmente le risque de maladie cardiaque et d'accident vasculaire cérébral (6, 10).

1,7 million de décès pourraient être évités chaque année si la consommation de sel des personnes était réduite au niveau recommandé de moins de 5 g par jour (11).

Les gens ignorent souvent la quantité de sel qu'ils consomment. Dans de nombreux pays, la plupart du sel provient d’aliments transformés (par exemple, plats préparés, viandes transformées comme le bacon, le jambon et le salami, fromage et grignotines salées) ou de la nourriture consommée fréquemment en grande quantité (pain, par exemple). Du sel est également ajouté à la nourriture pendant la cuisson (par exemple bouillon, cubes de bouillon, sauce soja et sauce de poisson) ou à la table (par exemple sel de table).

Vous pouvez réduire la consommation de sel en:

  • ne pas ajouter de sel, de sauce soja ou de sauce de poisson pendant la préparation des aliments
  • ne pas avoir de sel sur la table
  • limiter la consommation de collations salées
  • choisir des produits à plus faible teneur en sodium.

Certains fabricants d'aliments reformulent des recettes pour réduire la teneur en sel de leurs produits, et il est utile de vérifier les étiquettes des aliments pour voir combien de sodium contient un produit avant de l'acheter ou de le consommer.

Le potassium, qui peut atténuer les effets négatifs d'une consommation élevée de sodium sur la tension artérielle, peut être augmenté avec la consommation de fruits et de légumes frais.

Sucres

L'apport en sucres libres devrait être réduit tout au long de la vie (5). Les données indiquent que chez les adultes comme chez les enfants, la consommation de sucres libres devrait être réduite à moins de 10% de l'apport énergétique total (2, 5) et qu'une réduction à moins de 5% de l'apport énergétique total 5). Les sucres libres sont tous les sucres ajoutés aux aliments ou aux boissons par le fabricant, le cuisinier ou le consommateur, ainsi que les sucres naturellement présents dans le miel, les sirops, les jus de fruits et les concentrés de jus de fruits.

La consommation de sucres libres augmente le risque de carie dentaire (carie dentaire). L'excès de calories provenant d'aliments et de boissons riches en sucres libres contribue également à une prise de poids malsaine, ce qui peut entraîner un surpoids et l'obésité.

La consommation de sucres peut être réduite par:

  • limiter la consommation d'aliments et de boissons contenant de grandes quantités de sucres (par exemple des boissons sucrées, des collations sucrées et des bonbons); et
  • manger des fruits frais et des légumes crus comme collations au lieu de collations sucrées.

Comment promouvoir une alimentation saine

Le régime évolue avec le temps, étant influencé par de nombreux facteurs et interactions complexes. Le revenu, les prix des aliments (qui influent sur la disponibilité et l'accessibilité des aliments sains), les préférences et croyances individuelles, les traditions culturelles ainsi que les facteurs géographiques, environnementaux, sociaux et économiques interagissent de manière complexe pour modeler les régimes alimentaires individuels. Par conséquent, la promotion d'un environnement alimentaire sain, y compris les systèmes alimentaires qui favorisent une alimentation diversifiée, équilibrée et saine, nécessite une participation de multiples secteurs et parties prenantes, y compris le gouvernement, et les secteurs public et privé.

Les gouvernements jouent un rôle central dans la création d'un environnement alimentaire sain qui permet aux gens d'adopter et de maintenir des pratiques diététiques saines.

Les mesures efficaces prises par les décideurs pour créer un environnement alimentaire sain comprennent:

  1. Créer une cohérence entre les politiques nationales et les plans d'investissement, y compris les politiques commerciales, alimentaires et agricoles, pour promouvoir une alimentation saine et protéger la santé publique:
  • augmenter les incitations pour les producteurs et les détaillants à cultiver, utiliser et vendre des fruits et légumes frais;
  • réduire les incitations pour l'industrie alimentaire à poursuivre ou augmenter la production d'aliments transformés avec des graisses saturées et des sucres libres;
  • encourager la reformulation des produits alimentaires afin de réduire la teneur en sel, en graisses (c'est-à-dire en graisses saturées et en graisses trans) et en sucres libres;
  • appliquer les recommandations de l'OMS sur la commercialisation des aliments et des boissons non alcoolisées destinés aux enfants;
  • établir des normes pour favoriser des pratiques alimentaires saines en garantissant la disponibilité d'aliments sains, sûrs et abordables dans les établissements préscolaires, les écoles, les autres institutions publiques et sur le lieu de travail;
  • explorer les instruments réglementaires et volontaires, tels que les politiques de marketing et d'étiquetage des aliments, les incitations économiques ou les mesures dissuasives (à savoir la fiscalité, les subventions), pour promouvoir une alimentation saine; et
  • encourager les services de restauration et les points de restauration transnationaux, nationaux et locaux à améliorer la qualité nutritionnelle de leurs aliments, à garantir la disponibilité et l'accessibilité de choix sains et à revoir la taille et le prix des portions.
  1. Encourager la demande des consommateurs pour des aliments et des repas sains:
  • sensibiliser les consommateurs à une alimentation saine,
  • élaborer des politiques et des programmes scolaires qui encouragent les enfants à adopter et à maintenir un régime alimentaire sain;
  • éduquer les enfants, les adolescents et les adultes sur la nutrition et les bonnes pratiques alimentaires;
  • encourager les compétences culinaires, y compris dans les écoles;
  • soutenir les informations sur le lieu de vente, y compris par l'étiquetage des denrées alimentaires, afin de garantir une information précise, normalisée et compréhensible sur les teneurs en nutriments dans les aliments, conformément aux lignes directrices de la Commission du Codex Alimentarius; et
  • fournir des conseils nutritionnels et diététiques dans les centres de soins de santé primaires.
  1. Promouvoir des pratiques d'alimentation appropriées pour le nourrisson et le jeune enfant:
  • appliquer le Code international de commercialisation des substituts du lait maternel et les résolutions pertinentes de l'Assemblée mondiale de la santé qui en découlent;
  • mettre en œuvre des politiques et des pratiques pour promouvoir la protection des mères qui travaillent; et
  • promouvoir, protéger et soutenir l'allaitement maternel dans les services de santé et la communauté, notamment par le biais de l'Initiative des hôpitaux amis des bébés.

Réponse de l'OMS

La "Stratégie mondiale de l'OMS pour l'alimentation, l'exercice physique et la santé" (12) a été adoptée en 2004 par l'Assemblée mondiale de la santé (OMS). Il a appelé les gouvernements, l'OMS, les partenaires internationaux, le secteur privé et la société civile à prendre des mesures aux niveaux mondial, régional et local pour soutenir une alimentation saine et l'activité physique.

En 2010, la WHA a approuvé une série de recommandations sur la commercialisation des aliments et des boissons non alcoolisées destinés aux enfants (13). Ces recommandations guident les pays dans la conception de nouvelles politiques et l'amélioration des politiques existantes afin de réduire l'impact sur les enfants de la commercialisation des aliments malsains. L'OMS contribue également à l'élaboration d'un modèle de profil nutritionnel que les pays peuvent utiliser pour mettre en œuvre les recommandations de commercialisation.

En 2012, l'AMS a adopté un «Plan de mise en œuvre complet pour la nutrition maternelle, infantile et juvénile» et 6 objectifs nutritionnels mondiaux à atteindre d'ici 2025, notamment la réduction du retard de croissance, l'émaciation et le surpoids chez les enfants. d'anémie et de faible poids à la naissance (7).

En 2013, l'Assemblée mondiale de la Santé a adopté 9 cibles volontaires mondiales pour la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles, notamment l'arrêt du diabète et de l'obésité et une réduction relative de 30% de l'apport de sel d'ici 2025.Le «Plan d'action mondial pour la prévention et la maîtrise des maladies non transmissibles 2013-2020» (8) fournit des orientations et des options stratégiques aux États Membres, à l'OMS et aux autres institutions des Nations Unies pour atteindre les objectifs.

Alors que de nombreux pays connaissent aujourd'hui une augmentation rapide de l'obésité chez les nourrissons et les enfants, l'OMS a mis en place en mai 2014 la Commission pour mettre fin à l'obésité infantile. La Commission élabore un rapport spécifiant les approches et les actions susceptibles d'être les plus efficaces dans différents contextes à travers le monde.

En novembre 2014, l'OMS a organisé, conjointement avec l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), la deuxième Conférence internationale sur la nutrition (CIN2). La CIN2 a adopté la Déclaration de Rome sur la nutrition (14) et le Cadre d'action (15), qui recommandent un ensemble d'options et de stratégies pour promouvoir des régimes alimentaires diversifiés, sûrs et sains à tous les stades de la vie. L'OMS aide les pays à mettre en œuvre les engagements pris à la CIN2.

Les références

(1) Hooper L, Abdelhamid A, HJ Moore, W Douthwaite, Skeaff CM, CD Summerbell. Effet de la réduction de l'apport total en graisses sur le poids corporel: revue systématique et méta-analyse d'essais contrôlés randomisés et d'études de cohorte. BMJ. 2012; 345: e7666.

(2) Régime alimentaire, nutrition et prévention des maladies chroniques: rapport d'une consultation d'experts mixte OMS / FAO. OMS, Série de Rapports techniques, N ° 916. Genève: Organisation mondiale de la Santé; 2003

(3) Graisses et acides gras dans la nutrition humaine: rapport d'une consultation d'experts. Document FAO: Alimentation et nutrition 91. Rome: Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture; 2010

(4) Nishida C, Uauy R. Mise à jour scientifique de l'OMS sur les conséquences sanitaires des acides gras trans: introduction. Eur J Clin Nutr. 2009; 63 Suppl 2: S1-4.

(5) Directive: Apport de sucres pour adultes et enfants. Genève: Organisation mondiale de la santé; 2015

(6) Ligne directrice: Apport en sodium pour les adultes et les enfants. Genève: Organisation mondiale de la santé; 2012.

(7) Plan de mise en œuvre complet pour la nutrition des mères, des nourrissons et des jeunes enfants. Genève: Organisation mondiale de la santé; 2014

(8) Plan d'action mondial pour la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles 2013-2020. Genève: Organisation mondiale de la santé; 2013.

(9) Rapport de situation mondial sur les maladies non transmissibles 2014. Genève: Organisation mondiale de la santé; 2014

(10) Directive: Apport de potassium pour adultes et enfants. Genève: Organisation mondiale de la santé; 2012.

(11) Mozaffarian D, Fahimi S, GM Singh, Micha R, Khatibzadeh S, Engell RE et al. La consommation mondiale de sodium et la mort par des causes cardiovasculaires. N Engl J Med. 2014; 371 (7): 624-634.

(12) Stratégie mondiale en matière d'alimentation, d'activité physique et de santé. Genève: Organisation mondiale de la santé; 2004.

(13) Ensemble de recommandations sur la commercialisation des aliments et des boissons non alcoolisées destinés aux enfants. Genève: Organisation mondiale de la santé; 2010

(14) Déclaration de Rome sur la nutrition. Deuxième conférence internationale sur la nutrition. Rome: FAO / OMS; 2014

(15) Cadre d'action. Deuxième conférence internationale sur la nutrition. Rome: FAO / OMS; 2014

Régime équilibré

INTRODUCTION

Affichage rapide des mains: Combien de personnes ont rapidement perdu une quantité significative de poids sur le régime de 17 jours? Voyons, c'est un, deux, trois. . . euh, on dirait beaucoup de monde.

Maintenant, je suis heureux de dire que vous allez pouvoir perdre encore plus de poids et en profiter encore plus avec ce tout nouveau livre de recettes.

Introduire Le livre de cuisine 17 jours.

Avant de commencer à paniquer, soyez assuré que vous n'avez pas besoin de crier et de sauter et de lancer des couteaux, de faire des repas qui ressemblent à une œuvre d'art majeure ou d'obtenir un diplôme du Cordon Bleu. Tout ce dont vous avez besoin, ce sont des recettes faciles à suivre et faciles à préparer qui sont extraordinairement délicieuses. Ce livre de cuisine vous donne tout cela et plus encore.

La plupart des recettes peuvent être préparées en 30 minutes ou moins. Il n'y a pas de longues listes d'ingrédients, de méthodes de cuisson compliquées ou d'instructions difficiles à comprendre. Toutes les recettes sont construites autour des aliments que vous mangez sur le régime de 17 jours.

Le régime de 17 jours est un programme de nutrition de 4 cycles qui le rend rapide et facile pour perdre du poids, sans se sentir privé ou affamé tout le temps. Avec ce livre de recettes de compagnon, vous aurez des recettes délicieuses à portée de main afin que vous puissiez perdre encore plus de poids sans abandonner les aliments délicieux. C'est le moyen idéal pour les personnes ayant un palais raffiné de perdre du poids et de devenir en bonne santé. En tant que médecin de famille et défenseur de la santé préventive, je crois que la nourriture saine peut toujours être merveilleuse. Je refuse d'accepter qu'un régime alimentaire implique des extrêmes ou que les aliments diététiques doivent avoir un goût de carton. Ça ne marche pas! Il doit juste être soigneusement préparé, dans un laps de temps raisonnable, et le goût incroyablement bon. C'est le genre de nourriture que vous trouverez dans ce livre.

Je vous encourage à essayer plusieurs de ces recettes chaque semaine pour en retirer les avantages. Dossier brisé, je sais, mais si vous allez manger sainement et perdre plus de poids, vous devez cuisiner plus à la maison. Lorsque vous le faites, vous contrôlez ce que vous mangez et vous contrôlez davantage le poids que vous perdez en fin de compte. Mon équipe de nutrition a développé des recettes qui ont bon goût et sont riches en nutrition. Nous utilisons des ingrédients qui se trouvent principalement dans votre épicerie moyenne. Utilisez ces recettes et vous n'aurez peut-être jamais l'impression de suivre un régime!

Ce qui m'a le plus plu dans la mise en place de ce livre de cuisine, c'est que j'ai pu goûter et tester de nouvelles recettes avant qu'elles n'apparaissent dans ce livre. Certains de mes préférés sont le polynésien London Broil, le filet de porc toscan, les gâteaux de crabe, le reuben ouvert, l’edamame épicé, la purée de pommes de terre au micro-ondes, le pouding au chocolat mexicain et le yogourt glacé Chocolaty. . . Eh bien, je pourrais continuer encore et encore. Ils sont tous mes favoris!

Je tiens aussi à souligner que cuisiner à la maison peut aussi vous épargner un paquet, parce que vous passerez probablement moins d'épicerie que de repas au restaurant, et cela peut même rendre la datation moins chère. Après tout, qui n'est pas impressionné par un partenaire qui sait cuisiner? Les restaurants doivent facturer des prix élevés pour payer leurs employés et autres factures. Si vous cuisinez à la maison, vous concevez le menu et gardez vous-même les conseils! Pour la santé et la richesse, il n'y a tout simplement rien pour un bon repas cuisiné à la maison, alors commencez à en servir davantage.

La cuisine à la maison n'est pas la science de fusée, non plus. Beaucoup d'entre nous cuisinent et mangent. Et beaucoup d'entre nous aiment parler de cuisiner et de manger. Nous sommes obsédés par la nourriture. Avec tout le respect dû au baseball, manger est le véritable passe-temps national de l'Amérique.

Personnellement, j'aime juste la nourriture. La nourriture et moi remontons à plus de 43 ans maintenant. Une de mes façons préférées de se détendre après une journée à mon bureau est de rentrer à la maison, de retrousser mes manches et d’allumer le four. Je suis plutôt satisfait dans la cuisine, en expérimentant de nouvelles recettes, en sirotant un verre de vin et en profitant de ce que j'ai créé. Et vous pourrez profiter de certaines de ces créations ici même dans ce livre.

Donc, si vous êtes dans une ornière alimentaire, voulez perdre encore plus de poids, ou avez besoin d'un peu d'inspiration, Le livre de cuisine 17 jours est pour toi!

Cours de recyclage: le régime de 17 jours

Le 17 Day Diet est un programme de 4 cycles conçu pour perdre du poids rapidement. N'est-ce pas ce que tu veux? Presque personne que je connais aime supporter la perte de poids lente et dépressive. Nous voulons être équilibrés maintenant, fière allure maintenant et se sentir bien maintenant. Le régime de 17 jours vous permet d'atteindre rapidement votre objectif, sans trop de sacrifices, sans sensation de faim ou sans envie. Le régime est sain sur le plan nutritionnel, facile à suivre et fonctionne. Je l'appelle la meilleure chose depuis le pain tranché que vous abandonnerez (mais seulement pour les 2 premiers cycles).

Croyez-moi, c'est un régime phénoménal. J'ai eu des gens perdre 10 à 12 livres au cours des 17 premiers jours, et a continué à perdre régulièrement jusqu'à leurs objectifs. Bien entendu, les résultats des individus varient. La beauté de ce programme est que vous ne serez pas découragé ou ennuyé par la perspective de rester sur un régime pour ce qui semble être pour toujours parce que vous perdez la graisse si rapidement. Vous allez adorer le fait que dans 7, 10 ou 17 jours, vous serez plus mince. Et si vos résultats sont comme beaucoup d'autres, vous vous sentirez beaucoup plus léger et aurez une quantité d'énergie absurde.

Vue d'ensemble des 4 cycles

La beauté de la diète de 17 jours est qu'elle fonctionne en 4 cycles, en fonction du poids que vous souhaitez perdre.

Le cycle 1 est la période initiale de 17 jours au cours de laquelle vous abandonnez tout pain, riz, pommes de terre, pâtes, produits de boulangerie, fruits, bonbons, gâteaux, crème glacée et alcool. C'est la période la plus stricte, mais aussi la perte de poids la plus rapide. Et c'est plus facile que tu ne le penses. Vous ne manquerez même pas de glucides après quelques jours, parce que votre corps s'habitue à ne pas compter sur eux.Vous obtenez de manger des quantités illimitées de certaines protéines et légumes. Et vous complèterez votre alimentation quotidienne avec des probiotiques comme le yaourt et le kéfir, des aliments montrés dans la recherche pour aider le corps à brûler les graisses.

La grande chose à propos du cycle 1 est que vous pouvez l'utiliser à tout moment: lorsque vous avez besoin de casser un plateau, revenir à votre objectif de poids, entrer dans une petite robe pour le week-end ou un maillot de bain, chaque fois que vous voulez accélérer votre perte de poids et le faire en toute sécurité. Le cycle 1 est l'une de vos meilleures ressources de perte de poids rapide.

Au cours du cycle 2, vous commencez lentement à réintroduire certains glucides, tels que les légumineuses, les grains entiers et les légumes féculents, ainsi que de nombreux autres aliments. La perte de poids continue, et toujours assez rapidement. Et maintenant, vous pouvez boire un peu de vin, quelque chose que la plupart des régimes interdisent.

Au cycle 3, vous mangez une vaste gamme d'aliments sains: du pain, plus de viandes, plus d'amidons et des aliments amusants comme des desserts glacés à faible teneur en glucides. Vous assouplissez une partie de la rigueur des 2 premiers cycles, tout en continuant à perdre des kilos. Tous les 17 jours, vous changez les choses, de sorte que vous ne vous ennuyez jamais. Chaque jour est passionnant, parce que vous voyez les résultats sur votre échelle ou dans vos vêtements plus lâches.

Le cycle 4 est la période d'entretien que, idéalement, vous maintenez le reste de votre vie. Il vous permet de rester à votre nouveau poids aussi longtemps que vous faites deux choses: amusez-vous le week-end, et utilisez votre vélo préféré pendant la semaine. Ainsi, une fois que vous êtes satisfait de votre nouveau moi svelte, continuez à profiter des aliments interdits occasionnels. Il suffit de le faire avec précaution ou vous vous retrouvez sur une pente glissante à votre poids de prédire. Si vous tombez du chariot pour un week-end ou, disons, en vacances, ne paniquez pas. Revenez simplement au cycle 1 pour raser rapidement le poids que vous gagnez.

Pourquoi le régime de 17 jours fonctionne-t-il si bien?

Éliminer les aliments malsains de votre système les empêche de faire une ligne droite à votre ventre et ailleurs. Les aliments sains font le contraire. Les plus grandes quantités de protéines maigres que vous mangez sur ce régime, par exemple, stimuler votre métabolisme d'un certain nombre de façons physiologiquement actives. Ce régime est riche en fibres, qui est un coupe-faim, un détoxifiant, et un composant alimentaire qui entraîne des mauvaises calories hors de votre système avant qu'ils aient le temps de camper sur vos cuisses. Ensuite, il y a l'ajout de probiotiques, maintenant censés garder la formation de graisse en échec.

Une autre raison que le régime de 17 jours fonctionne parce que vous changez votre nombre de calories et les aliments que vous mangez. En faisant varier ces choses, vous gardez votre corps et votre métabolisme deviner. J'appelle ça confusion corporelle. L'échelle est moins susceptible de rester bloquée. Le bonus supplémentaire: vous ne vous ennuierez jamais. Et c'est amusant de voir ces livres fondre. Donc, la confusion est bonne!

Mais plus important encore, le régime de 17 jours fonctionne parce qu’il est réaliste et durable. Rien ne déroute un régime plus rapidement que la sensation de faim ou l'ennui. Mais le régime de 17 jours ne consiste pas à vous priver de nourriture ou de variété. Je vous encourage à manger jusqu'à ce que vous n'ayez plus faim, même en cas de collation entre les repas, tant que vous mangez les bons aliments. Cela ne signifie pas seulement le brocoli. Les noix, les fromages et d'autres aliments délicieux sont autorisés à mesure que vous progressez dans les cycles. Il y a tellement de choix, aussi, que vous ne vous ennuierez jamais.

Commençons à cuisiner et à perdre

Vous avez lu ceci et vous êtes un croyant, et vous ne pouvez pas attendre pour commencer. Pour apprendre toutes les subtilités de comment et pourquoi le régime fonctionne, vous devez obtenir le livre, Le régime de 17 jourset son autre livre d'accompagnement, Le cahier d'exercices de 17 jours. Si vous ne pouvez pas accéder à la librairie tout de suite, voici un aperçu de l'alimentation:

Aperçu rapide et facile du régime de 17 jours
Cycle Objectif Cycle 1:
Accélérer (17 jours) Favoriser une perte de poids rapide en améliorant la santé digestive. Ce cycle aide à éliminer le sucre du sang pour stimuler la combustion des graisses et décourager le stockage des graisses. Cycle 2:
Activer (17 jours) Pour réinitialiser votre métabolisme grâce à une stratégie qui consiste à augmenter et à diminuer votre consommation calorique pour stimuler la combustion des graisses et à prévenir les plateaux. Cycle 3:
Atteindre (17 jours) Pour développer de bonnes habitudes alimentaires grâce à la réintroduction d'aliments supplémentaires et vous rapprocher de votre objectif de poids. Cycle 4:
Arriver (en cours) Pour vous maintenir à votre objectif grâce à un programme de repas qui vous permet de profiter de vos aliments préférés le week-end, tout en mangeant sainement pendant la semaine.
Comment utiliser ce livre de cuisine

Pour perdre du poids sur Le régime de 17 jours, ce livre de cuisine est divisé en trois sections faciles à digérer:

• Recettes du cycle 1 et plan de repas de 17 jours du cycle 1

• Programme de recettes du cycle 2 et du cycle 2 de 17 jours

• Programme de recettes du cycle 3 et du cycle 3 de 17 jours

Chaque section propose de délicieux petits déjeuners, déjeuners, dîners et collations qui correspondent au cycle dans lequel vous vous trouvez. Je vous montre comment utiliser ces recettes en vous donnant des plans de menu pour chaque cycle. C'est un total de 51 menus quotidiens pour vous aider.

Suivez ces délicieux plans de repas, semaine après semaine. Ils vous donneront une structure qui vous aidera à éviter les repas non planifiés, et vous pourrez en apprendre davantage sur certains nouveaux aliments et les façons de les préparer. Les plans de repas sont faibles en gras, riches en fibres, riches en nutriments et conçus pour déclencher une perte de poids rapide. Je crois fermement que la façon dont vous mangez pour contrôler votre poids doit continuer pour le reste de votre vie. Ces plans de repas peuvent vous aider à le faire. Ils fournissent une base permanente pour une façon saine, agréable et satisfaisante de manger.

Maintenant que vous êtes familiarisé avec le fonctionnement du régime de 17 jours avec ce livre de recettes, il est temps d'agir.Les gens qui ont utilisé ce plan nous ont dit qu'ils ne pouvaient pas croire à quel point il était facile de perdre du poids et de le garder. Pourquoi? Parce que le régime de 17 jours est un mode de vie. Contrairement à vos expériences de régime passées, vous n'aurez jamais besoin d'arrêter. Tant que vous continuez, vous verrez des résultats. À partir du cycle 1, vous commencerez à perdre des kilos superflus et à renouveler votre vitalité.

Je sais que vous apprécierez ce que nous avons préparé ici. Ce sont des recettes qui peuvent satisfaire votre appétit et vous aider à perdre du poids. Chacune a été créée pour vous aider à maîtriser votre poids sans lésiner sur les saveurs que vous aimez.

Je sais que vous voulez des repas rapides et sains. Vous voulez qu'ils aient un goût merveilleux, vous voulez qu'ils vous aident à perdre du poids, et vous les voulez maintenant! On dirait une grande commande, mais c'est ce que ces recettes offrent, surtout si vous êtes prêt. Commencez juste avec la valeur d'un cycle de repas, et faites-le. Avoir les bons ingrédients à portée de la main, en plus de l'équipement de cuisine qui facilite la préparation, rendra la cuisson plus rapide et plus saine.

Les gains de temps sont également intégrés dans chaque recette. Par exemple, ils profitent des aliments sains disponibles dans les supermarchés, tels que les poitrines de poulet désossées et sans peau. Tout ce que vous avez à faire est d'appliquer les touches finales. Pour les plats d'accompagnement, vous utiliserez des agrafes à cuisson rapide comme des laitues lavées et des mélanges de salades, des fruits et légumes congelés et des produits de qualité tels que des vinaigrettes préparées et des condiments hypocaloriques.

La préparation des recettes 17 Diet Diet ne nécessite aucun équipement spécial, bien que certains appareils (suggérés mais non obligatoires) puissent vous aider, et ceux-ci sont listés ici. Il y a peu de repas qui ne peuvent être plus maigres ou plus sains en utilisant des méthodes de cuisson telles que griller, cuire à la vapeur, cuire au four, poêler légèrement, cuire au micro-ondes et sauter dans l'eau ou avec un aérosol de cuisine. Avec chaque nouvelle recette que vous essayez, vous découvrirez des astuces de cuisson faibles en gras et en glucides. méthodes saines de préparation des aliments; façons de couper la graisse, le sucre, les calories et le cholestérol; et comment utiliser des herbes fraîches et des épices pour ajouter de la saveur. Nous incluons également des informations importantes sur les outils de cuisine qui peuvent vous aider à préparer des repas sains. Vous avez peut-être déjà beaucoup d'équipement dans votre cuisine. Le reste, vous devriez être en mesure de ramasser à n'importe quel magasin de cuisine ou de la ménagère. Considérez ces outils pour vous aider à contrôler votre poids. Plus vous avez d'outils de perte de poids, plus vous aurez de succès.

Maintenant, les recettes de régime de 17 jours. Prendre plaisir!

Pots et casseroles
Rechercher des casseroles et des poêles lourdes, de préférence avec des revêtements antiadhésifs et des couvercles hermétiques. Le revêtement antiadhésif peut vous aider à réduire la quantité d’huile ou d’autres matières grasses dont vous avez besoin pour recouvrir la casserole et facilitera grandement le nettoyage. Casseroles: au moins trois (une casserole de 1 quart, une casserole de 2 pintes et une casserole de 3 pintes) Poêles: deux ou trois (une poêle de 7 et / ou de 8 po et une poêle de 12 po) : un pot de 5 ou 6 pintes

Ustensiles
Stocker votre cuisine avec les ustensiles suivants rendra vos efforts culinaires plus faciles et plus agréables. Vous pouvez même trouver que deux ou trois ensembles de certains articles, tels que des cuillères en bois et des spatules, sont plus pratiques que de devoir laver les outils plusieurs fois pendant la préparation d'un plat ou d'un repas. Passoire Planche à découper Séparateur d'oeufs Presse à ail Râpe Ciseaux de cuisine Spatules Passoire Minuterie Whisks Cuillères en bois

Autres articles utiles
Si vous avez l'espace de rangement dans votre cuisine, ces éléments supplémentaires sont moins essentiels, mais certainement utiles. Moules de cuisson: au moins un moule de 13 x 9 x 2 pouces; au moins un moule à muffins de 8 x 8 x 2 pouces: un ou deux ragoûts: de préférence un grand carré, pour refroidir le pain et les muffins. Une crémaillère permet à l'air de circuler, ce qui réduit l'humidité. Plats en cocotte: au moins deux (un plat de 1½ quart et un plat de 3 quarts), avec des couvertures Bols de mélange: plusieurs tailles Mijoteuse (comme un Crock-Pot): bon pour les soupes et les coupes maigres de viandes cuire les légumes et réchauffer les aliments qui font le mieux avec la chaleur humide Wok: pour faire sauter et cuire à la vapeur

4.4
Note utilisateur: 30
5
14
4
4
3
1
2
2
1
1