Comment fonctionne la digestion et comment puis-je améliorer la mienne? (Graphiques animés)

introduction

La nourriture que vous mangez contient les nutriments qui servent de blocs de construction, et fournissent de l'énergie et de la nourriture dans tout votre corps. Dans les aliments, les nutriments sont contenus dans de grosses molécules chimiquement et physiquement liées entre elles. La digestion est le processus consistant à décomposer ces molécules étroitement liées en nutriments individuels qui peuvent être absorbés dans votre corps et utilisés pour soutenir ses fonctions. Simplement définie, la digestion réduit les choses à une taille dans laquelle elles peuvent être absorbées par votre corps.

La digestion se produit dans le tractus gastro-intestinal - le tube de 20 à 30 pieds de long qui s'étend de la bouche à l'anus. Tout ce que vous mangez coule à travers ce système, mais jusqu'à ce qu'il soit absorbé par le tractus intestinal, les nutriments dans la nourriture sont physiquement en dehors de votre corps. C'est parce que le tractus gastro-intestinal fonctionne comme une peau interne et fournit une barrière entre ce que vous ingérez du monde extérieur (externe) et votre circulation sanguine interne et les cellules. Une partie du processus de digestion est donc le transport sélectif de nutriments à travers la paroi cellulaire qui tapisse le tractus intestinal. Une fois transportés à travers la barrière intestinale à l'intérieur de votre corps, ces nutriments peuvent pénétrer dans votre circulation sanguine et circuler dans tous vos tissus pour maintenir la fonction des organes, soutenir votre besoin d'énergie et favoriser la croissance et la réparation de nouvelles cellules et tissus.

Bien que la digestion puisse être définie simplement, sa mécanique est assez complexe. En effet, vos aliments contiennent autant de tailles, de formes et de types de molécules individuelles différents, tous étroitement liés, et parce que chacun de ces types de molécules est chimiquement distinct. La digestion utilise des processus mécaniques tels que la mastication et le broyage, qui aident à séparer les différents types de molécules, ainsi que les processus chimiques, sous la forme d'enzymes qui peuvent couper les liaisons dans les molécules pour libérer de petits nutriments dans votre système. Une analogie est deux ou plusieurs chaînes de collier de différents types tordus, noués, et interverrouillé ensemble. La digestion serait le processus de détordre et de séparer les chaînes, nécessitant généralement de les couper en quelques endroits, puis les séparer et en plus coupant chacun d'eux en beaucoup plus petits morceaux, de sorte qu'ils peuvent devenir des blocs de construction pour les autres chaînes de collier.La nourriture est complexe et contient de nombreux types de molécules

La nourriture est un mélange très complexe de différents types de très grandes molécules - les protéines et certains glucides; molécules de taille moyenne - telles que les graisses; et une grande variété de molécules plus petites, y compris les vitamines, les minéraux, les petits hydrates de carbone comme les sucres et d'autres phytonutriments, qui sont des substances protectrices présentes dans les plantes (phyto = plante). La plupart des aliments que vous mangez sont un mélange de toutes ces différentes molécules et, comme vous avez besoin de divers types de nutriments, votre corps doit être capable de digérer ces divers types de molécules dans les aliments.

La taille, ainsi que le type de molécule, font une différence dans la façon dont un aliment est digéré, les nutriments qui en sont dérivés et où ces nutriments sont absorbés par votre corps. Chaque type de molécule a son propre défi en ce qui concerne la digestion.Les protéines fournissent des blocs d'acides aminés pour la croissance et la réparation

Les protéines sont extrêmement importantes car elles constituent la majorité des tissus structuraux de votre corps, tels que les os et les tissus conjonctifs, qui fournissent la forme et la forme auxquelles vos cellules s'attachent. Les protéines sont également impliquées dans presque toutes les fonctions du corps car les enzymes sont des protéines et les enzymes sont les molécules du corps qui effectuent une grande partie du travail, comme la construction de nouveaux tissus ou l'élimination des tissus endommagés. Les protéines sont également des vecteurs de messages dans votre corps, transportant des hormones d'un endroit à un autre, et transportant des signaux à travers les membranes cellulaires vers votre ADN.

Votre corps fabrique constamment de nouvelles protéines pour reconstituer ce qui est perdu par les dommages tissulaires ou pour assurer la croissance. Les enzymes sont continuellement produites pour remplacer les enzymes plus anciennes et moins fonctionnelles. Par conséquent, pour maintenir une santé optimale, votre corps a besoin d'un apport continu de nutriments pour soutenir la production de protéines.

Les protéines sont composées de plus petites molécules appelées acides aminés qui sont liés par des liaisons chimiques telles que des billes sur une chaîne. Pour devenir une protéine active et fonctionnelle, cette chaîne d'acides aminés se replie sur elle-même pour former une structure tridimensionnelle torsadée et entrelacée. Une molécule de protéine individuelle peut être aussi petite que 200 à 5 000 acides aminés liés ensemble.Comment puis-je obtenir la protéine dont j'ai besoin?

Afin de fabriquer les protéines dont votre corps a besoin, il doit obtenir les composants protéiques, les acides aminés, des protéines présentes dans les aliments. Bien que les légumes et les céréales fournissent certaines protéines, la plupart de vos protéines proviennent des noix, des légumineuses, des œufs, du poisson, de la viande et des produits laitiers. Lorsque vous mangez ces aliments contenant des protéines, votre corps doit absorber les grandes chaînes protéiques et les couper en acides aminés individuels ou en dipeptides (deux acides aminés, di = deux, peptide = acide aminé) avant de pouvoir les absorber. Une fois absorbés, les acides aminés sont transportés dans le sang jusqu'aux tissus qui en ont besoin, comme les muscles. Ensuite, votre corps utilise ces acides aminés pour reconstruire ses propres protéines sous les formes dont vous avez besoin pour soutenir la croissance et la réparation de vos tissus.

Votre corps produit des enzymes appelées protéases pour aider à décomposer les protéines des aliments en acides aminés. Les protéases coupent les protéines entre des acides aminés spécifiques pour produire les plus petites chaînes peptidiques. Avant que les protéases puissent agir sur la protéine, la protéine doit d'abord être dénaturée, un processus appelé dénaturation, qui se traduit par une longue protéine à chaîne unique.Les protéines sont dénaturées dans l'estomac, avec l'aide de l'acide gastrique (acide chlorhydrique), l'action de mélange de l'estomac et la protéase pepsine.

Après dénaturation dans l'estomac, la longue protéine monocaténaire est transportée vers l'intestin grêle proximal, le duodénum, ​​qui contient plusieurs types de protéases. Ces protéases agissent sur la chaîne protéique, la coupant davantage jusqu'à ce que seuls des dipeptides et des acides aminés uniques soient présents. Les acides aminés et les dipeptides sont absorbés dans l'intestin grêle, principalement dans la section du milieu, le jéjunum.De combien de protéines ai-je besoin?

On estime qu'un adulte en bonne santé a besoin d'environ 40 à 65 grammes de protéines par jour. Si ce n'est pas fourni dans la nourriture que vous mangez, votre corps va commencer à décomposer les muscles et autres tissus pour obtenir les acides aminés dont il a besoin. Un apport insuffisant et la digestion des acides aminés par les protéines peuvent entraîner un retard de croissance, une formation musculaire médiocre, des cheveux fins et fragiles, des lésions cutanées, un système immunitaire défaillant et de nombreux autres symptômes.

Dans les aliments végétaux et animaux, les acides aminés dont vous avez besoin sont principalement fournis sous forme de grosses molécules protéiques qui nécessitent tous les aspects de la digestion des protéines - dénaturation dans l'estomac et protéase dans les intestins - avant absorption. Les acides aminés libres, qui ne nécessitent aucun traitement par l'organisme avant l'absorption, peuvent également être présents mais ne sont généralement pas présents en grandes quantités.

Dans les aliments transformés, les protéines sont parfois fournies sous forme de protéines hydrolysées, ce qui signifie qu'elles ont été coupées chimiquement en petites chaînes de deux à 200 acides aminés appelés peptides. Ces fragments peptidiques peuvent être plus faciles à digérer pour votre corps; c'est-à-dire qu'ils n'ont pas besoin d'être dénaturés dans l'estomac, mais sont encore trop gros pour une absorption directe et doivent être digérés dans l'intestin. Certains aliments spécialement conçus pour les hôpitaux ou les soins de santé sont faits d'acides aminés élémentaires; ces produits fournissent eux-mêmes les acides aminés et ne nécessitent aucune digestion avant l'absorption.Les graisses isolent les cellules de votre corps du monde extérieur

Les graisses, également appelées lipides, sont nécessaires à de nombreuses fonctions importantes de votre corps. Les graisses sont un composant principal des membranes de toutes les cellules de votre corps: sans graisses, vos cellules n'auraient aucune couverture ou limite. En fournissant la membrane autour de toutes vos cellules, les graisses sont vitales pour isoler votre corps du monde extérieur. Les graisses peuvent également être utilisées pour fournir de l'énergie et sont impliquées dans le soutien du système immunitaire, de la santé du cerveau et de la fonction cardiovasculaire.

Il existe de nombreux types de graisses, mais seules quelques-unes sont essentielles, ce qui signifie que votre corps ne peut pas les créer en interne. Vous devez donc les prendre avec votre alimentation. Ces graisses essentielles comprennent un acide gras oméga-6 (acide linoléique) et un acide gras oméga-3 (acide linolénique), et sont trouvés dans la plus grande quantité dans les noix, les graines et les poissons. La viande contient des niveaux élevés de matières grasses qui ne sont pas considérées comme essentielles, appelées acides gras saturés, et elle contient également du cholestérol, qui n'est pas non plus essentiel et qui est digéré de la même manière que les graisses. Des quantités élevées de graisses saturées non essentielles et une quantité insuffisante de graisses essentielles peuvent entraîner des problèmes au niveau du système immunitaire, des artères durcies et de la desquamation de la peau, entre autres symptômes.

En plus d'être une partie nécessaire de votre alimentation, pendant la digestion, les graisses agissent également comme les transporteurs des vitamines liposolubles (A, D, E et K) et les caroténoïdes, permettant ainsi leur absorption. (Les caroténoïdes, tels que le bêta-carotène, sont un groupe de composés liposolubles hautement colorés présents dans les plantes présentant un large éventail d'effets protecteurs sur la santé.) Sans graisses dans votre alimentation, vous ne pourriez pas non plus absorber ces vitamines importantes. présenterait des symptômes de carence tels que des problèmes de coagulation du sang (vitamine K), des os faibles (vitamine D), ou des troubles de la vision (vitamine A).Que se passe-t-il lorsque je mange un aliment contenant des matières grasses?

Les graisses sont présentes dans les aliments principalement sous la forme de trois molécules de graisse attachées à une molécule appelée épine dorsale appelée glycérol, mais votre corps ne peut pas absorber directement cette molécule. Comme les protéines, votre corps doit d'abord décomposer cette plus grosse molécule en plus petites. Par exemple, après avoir mangé un morceau de saumon, qui contient des graisses essentielles, votre corps doit d'abord retirer ou enlever les molécules de graisse du squelette de glycérol auquel elles sont attachées. Ce processus est appelé hydrolyse, et les types d'enzymes qui hydrolysent les graisses du glycérol sont appelés lipases. Les lipases sont sécrétées sous la langue, dans l'estomac et par le pancréas. par conséquent, l'hydrolyse des graisses commence les minuscules graisses entrent dans votre bouche et continue dans votre estomac, où la majorité de l'hydrolyse des graisses se produit.

Après hydrolyse, l'absorption des graisses est compliquée par le fait que, comme toute huile, elles sont insolubles dans l'eau, et que le corps a donc un système en place pour fournir un agrégat graisseux solubilisé. Le corps utilise des acides biliaires qui agissent comme des détergents pour fabriquer des globules gras ou des agrégats. Après agrégation avec la bile, les agrégats de graisse, également appelés miscelles, sont transportés dans l'intestin grêle, où ils peuvent être absorbés directement par les cellules intestinales et absorbés par l'organisme.

L'absorption de la graisse des miscelles commence dans la première partie de l'intestin grêle, le duodénum, ​​avec la majorité de l'absorption se produisant dans la section médiane de l'intestin, le jéjunum. Les acides biliaires restent généralement dans le tractus intestinal, agissant davantage comme une navette.Les glucides soutiennent votre besoin d'énergie et procurent des fibres pour la santé intestinale

Les glucides sont une combinaison variée de très petites et de très grosses molécules et représentent environ 40 à 45% de l'apport énergétique de votre corps. Vous obtenez la plupart de vos hydrates de carbone à partir de céréales, de fruits et de légumes.Les petits glucides, comme le sucre de table (sucrose) ou le glucose, apportent un goût sucré aux aliments. Les glucides plus gros, comme les amidons ou les fibres, apportent de la substance aux aliments. Des exemples de ces hydrates de carbone plus grands comprennent les gommes, les gels ou les pâtes, comme vous obtenez avec du pain ou de la pâte à biscuits. Une fois cuits, ces aliments ont une structure, comme une tranche de pain ou un biscuit, mais sont principalement composés de différents types de glucides.Que se passe-t-il lorsque je mange un bol de céréales?

Seules les petites molécules individuelles de sucre, appelées monosaccharides (mono = un, saccharide = sucre), peuvent être absorbées directement. Le glucose et le fructose sont des exemples de monosaccharides. Puisque les glucides existent dans les aliments non seulement sous forme de monosaccharides, mais aussi parce que de nombreuses combinaisons de ces monosaccharides sont liées entre elles, votre organisme doit couper ces glucides en unités individuelles de monosaccharides.

Bon nombre des sucres simples qui donnent aux aliments leur goût sucré se retrouvent sous la forme de deux petits sucres liés ensemble. Par exemple, lorsque vous mangez un bol de céréales, votre corps doit digérer le saccharose (sucre de table), composé de deux petits sucres, en ses monosaccharides. Pour ce faire, il utilise une enzyme appelée sucrase, qui coupe le saccharose pour produire du glucose et du fructose, un processus appelé hydrolyse. Le lait sur les céréales obtient son goût sucré du glucide appelé lactose, qui est coupé (hydrolysé) en monosaccharides par la lactase, pour produire du galactose et du glucose. La majeure partie de l'hydrolyse des hydrates de carbone se produit dans l'intestin grêle; c'est-à-dire que ces glucides sont principalement transportés dans l'intestin grêle avant d'être coupés dans les monosaccharides glucose, galactose et fructose. Après hydrolyse, ces monosaccharides individuels sont ensuite absorbés directement dans le duodénum et le jéjunum.

Les céréales sont également riches en fibres et fournissent à votre corps cet important nutriment. Les fibres sont constituées d'hydrates de carbone très volumineux contenant des types de structures chimiques qui ne sont pas dégradées ou digérées par votre corps. Les fibres voyagent à travers votre tractus gastro-intestinal intact et se retrouvent dans le gros intestin, où elles apportent une nutrition aux bactéries intestinales qui les fermentent. La fibre est appelée soluble ou insoluble, selon sa capacité à absorber l'eau et à être fermentée dans le gros intestin.Qu'est-ce que l'amidon?

Les plantes stockent leur énergie en enchaînant plusieurs molécules de glucose en un long complexe de plusieurs centaines à plusieurs milliers de molécules de glucose. Les aliments végétaux qui ont stocké de l'énergie, par exemple des graines qui doivent fournir de l'énergie à la jeune plante au début de sa croissance, sont riches en amidon. Lorsque la jeune plante commence à pousser, l'amidon est décomposé pour former du glucose pour l'énergie. L'amidon se trouve dans les aliments sous forme d'amidon d'amylose, qui est un amidon à chaîne droite, et d'amylopectine, un amidon à chaîne ramifiée.

Lorsque vous mangez des aliments contenant de l'amidon, comme du maïs ou des pommes de terre, votre corps digère ce très gros hydrate de carbone de la même manière qu'il digère les protéines. Votre corps utilise un certain nombre d'enzymes pour couper une grande chaîne d'amidon linéaire dans les petites unités individuelles qui sont liées ensemble, les molécules de glucose, qui peuvent ensuite être absorbés dans les intestins. Les enzymes qui décomposent les amidons sont appelées amylases. Les amylases sont très importantes parce que l'amidon est très répandu dans notre alimentation et une source principale à partir de laquelle nous dérivons le glucose, la molécule de sucre primaire que le corps utilise pour l'énergie. Les amylases coupent l'amidon en deux unités sucrées, le maltose et l'isomaltose, puis d'autres enzymes, appelées maltase et isomaltase, hydrolysent ces deux sucres en monosaccharide glucose individuel.

Les amylases sont produites dans la bouche et, par conséquent, lorsque vous mangez de l'amidon, il est immédiatement agi, en commençant le processus de dégradation de l'amidon. C'est l'une des raisons pour lesquelles la mastication complète plutôt que d'avaler votre nourriture est si importante. Étant donné que les sucres plus petits qui proviennent de l'action de l'amylase sur l'amidon sont plus sucrés, si vous tenez un biscuit dans la bouche et que vous salissez la salive, vous remarquerez peut-être l'apparence d'un goût plus sucré.

Un type spécial d'amidon se trouve dans certains aliments, tels que les bananes crues et vertes. On l'appelle amidon résistant, car il résiste à la digestion. Par conséquent, l'amidon résistant est plus comme une fibre, voyageant à travers le tractus intestinal non digéré jusqu'à ce qu'il atteigne le gros intestin, où, comme les fibres, il peut être fermenté par les bactéries dans le côlon.Les vitamines et les minéraux sont absorbés de manière sélective

Les vitamines et les minéraux ont une structure et une quantité très variées dans les aliments que vous mangez. Ils peuvent être trouvés dans les aliments sous une forme libre, liés chimiquement à une plus grande molécule, ou étroitement enfermé à l'intérieur d'un agrégat alimentaire. Dans la plupart des cas, ils sont libérés en mangeant par le processus mécanique de broyage. Ils peuvent également être libérés lors de la dégradation des grosses molécules comme les protéines et l'amidon, dans lesquelles ils peuvent être enfermés.

Puisque votre corps a besoin de quantités spécifiques de ces nutriments clés, la plupart des vitamines et certains minéraux ont des transports actifs en place pour l'absorption et sont absorbés dans l'organisme de manière très spécifique. Ces transports actifs agissent comme des navettes, ramassant la vitamine ou le minéral et le transportant à travers la paroi cellulaire intestinale dans le corps, où il peut être directement libéré ou transféré dans une autre molécule de transport. Puisque les vitamines et les minéraux sont petits et se trouvent généralement à des niveaux beaucoup plus bas que les acides aminés, les glucides et les graisses, ces transports actifs doivent sélectionner et extraire ces molécules importantes de la nourriture et les emmener dans votre corps. Les transports actifs nécessitent de l'énergie pour fonctionner correctement.

Le calcium et le fer sont des exemples de minéraux absorbés dans le corps par le transport actif.La plupart des vitamines hydrosolubles ont également un transport actif et ces transports actifs se trouvent principalement dans la partie médiane de l'intestin grêle, le jéjunum. Certains minéraux, comme le fer et le calcium, sont absorbés dans la première partie de l'intestin grêle et dans le jéjunum. Les vitamines liposolubles (vitamines A, D, K et E), telles que décrites ci-dessus, sont absorbées avec des miscelles de graisses et nécessitent donc la présence de graisse pour leur absorption complète.

Le magnésium est un minéral extrêmement important pour la santé des os, la production d'énergie et le fonctionnement global de l'organisme, car il active plus de 300 enzymes cellulaires. Comme le calcium, le magnésium doit être constamment fourni pour maintenir une fonction optimale. Le magnésium n'a pas de transport actif, mais dépend entièrement de l'apport alimentaire et d'une muqueuse intestinale saine pour son absorption, et peut être absorbé dans tout l'intestin grêle et même dans le côlon. De faibles apports de magnésium, ou la perte de capacité du tractus intestinal à absorber le magnésium en raison d'une inflammation ou d'une maladie intestinale, peuvent entraîner divers problèmes tels que des contractions musculaires ou des tremblements, faiblesse, irritabilité et agitation, dépression et faiblesse des os. Le magnésium se trouve aux niveaux les plus élevés dans les aliments entiers tels que les céréales, mais il est souvent éliminé pendant le traitement. Le pain et les céréales à grains entiers contiennent beaucoup plus de magnésium que le pain blanc, qui est fabriqué à partir de farine raffinée.

La vitamine B12 est également absorbée différemment des autres vitamines et minéraux. Tout d'abord, il est le plus souvent trouvé attaché aux protéines, et nécessite donc la dégradation des protéines à libérer. Ensuite, elle nécessite une protéine fabriquée dans l'estomac, appelée facteur intrinsèque, pour son absorption, mais elle n'est absorbée que lorsque le complexe facteur intrinsèque de la vitamine B12 atteint la dernière partie de l'intestin grêle, l'iléon. La digestion optimale de la vitamine B12 dépend de votre capacité à produire une quantité saine d’acide gastrique, car la dégradation des protéines nécessite de l’acide gastrique et la recherche a montré que le facteur intrinsèque n’est pas suffisammentDIGESTION

Cliquer sur manger pour démarrer l'animation. Passez votre souris sur les parties de la piste digestive pour voir ce qu'ils font.Où se produit la digestion?

L'ensemble du processus de digestion implique de nombreux organes différents, appelés le système digestif, et comprend la bouche, l'œsophage, l'estomac, l'intestin grêle, le gros intestin, le rectum et l'anus. D'autres organes participent également au processus de digestion, mais ne sont pas considérés comme faisant partie du système digestif. Ces organes sont la langue, les glandes de la bouche qui produisent la salive, le pancréas, le foie et la vésicule biliaire.Qu'est-ce qui se passe dans la bouche?

La digestion commence dans la bouche avec la mastication de la nourriture (mastication). La mastication non seulement casse de très gros agrégats de molécules alimentaires en plus petites particules et permet à la salive et aux enzymes d'entrer dans les complexes alimentaires plus grands, mais déclenche également un message de signalisation au corps pour commencer le processus digestif entier. La recherche a montré que l'activation des récepteurs du goût dans la bouche et le processus physique de la mastication signalent le système nerveux (nerveux). Par exemple, le goût des aliments peut déclencher la paroi de l'estomac pour produire de l'acide, un processus appelé la phase céphalique de la digestion; par conséquent, votre estomac commence à réagir aux aliments avant même que la nourriture ne quitte votre bouche.

La salive est sécrétée par les glandes salivaires dans votre bouche et humidifie la nourriture pour améliorer la mastication et le broyage. La salive contient également des enzymes qui provoquent la dégradation des amidons et des graisses. Par exemple, la digestion des glucides commence avec l'enzyme salivaire alpha-amylase et la digestion des graisses commence par la sécrétion de la lipase linguale enzymatique par les glandes sous la langue.Que se passe-t-il dans l'oesophage?

L'œsophage, parfois appelé l'oesophage, relie la bouche à l'estomac. Il délivre la nourriture mélangée à la salive de la bouche à l'estomac et sert de verrouillage aérien entre le monde extérieur et le tube digestif. L'importance de la capacité de l'œsophage à séparer la bouche et l'estomac peut être observée dans le syndrome de reflux gastro-œsophagien (RGO), où la barrière œsophagienne n'est pas efficace, de sorte que le contenu acide de l'estomac peut s'échapper dans l'œsophage. Tout le monde connaît un reflux gastro-oesophagien et l'œsophage, avec l'aide d'un autre composant utile de la salive, le bicarbonate salivaire, a la capacité d'éliminer tout acide gastrique qui s'échappe. Cependant, chez de nombreuses personnes, ce reflux se produit plus fréquemment qu'il ne le devrait, causant de la douleur et affectant une digestion saine. Cette situation s'appelle RGO et est l'une des maladies les plus fréquemment observées en médecine aujourd'hui.Qu'est-ce qui se passe dans l'estomac?

L'oesophage s'ouvre dans l'estomac, qui est une grande chambre constituée du fond, du corps et de l'antre. Toute l'implication de l'estomac dans la digestion s'appelle la phase gastrique de la digestion. L'estomac est le premier endroit où les protéines sont démontées et décomposées en petits peptides. En raison de son environnement acide, l'estomac est également une chambre de décontamination pour les bactéries et autres micro-organismes potentiellement toxiques qui ont pénétré dans votre système gastro-intestinal par la bouche.

Le fond et le corps de l'estomac, généralement désignés ensemble et constituant la plus grande partie de l'estomac, sont ceux où l'estomac stocke les aliments avant qu'ils ne soient distribués dans l'intestin. Lorsque l'aliment pénètre dans le fond et le corps de l'estomac, la muqueuse du fond d'œil (appelée muqueuse gastrique) produit de l'acide chlorhydrique (HCl).Cet environnement acide est essentiel pour détruire les toxines dans les aliments, comme les bactéries, ainsi que pour détacher les chaînes complexes de protéines tridimensionnelles, un processus appelé dénaturation des protéines.

Le fond de la muqueuse gastrique sécrète également l'enzyme pepsinogène, qui est présente dans l'estomac la plupart du temps, mais reste inactive jusqu'à ce que l'acide soit présent, lorsqu'il devient activé sous forme de pepsine. La pepsine agit sur les protéines dénaturées en hydrolysant, ou en coupant, les liaisons entre les acides aminés dans la chaîne protéinique, résultant en plusieurs chaînes plus petites, ou peptides.

L'hydrolyse des graisses est très active dans l'estomac. Les graisses ont déjà été exposées à la lipase dans la salive, qui commence l'hydrolyse, mais c'est la lipase gastrique, sécrétée par l'estomac, qui est principalement responsable de l'hydrolyse des graisses chez l'homme.

L'antrum, ou partie inférieure de l'estomac, est le site de l'action de meulage de l'estomac et contient un mécanisme de détection, appelé gastrine, pour réguler le niveau d'acide produit dans le corps de l'estomac. L'antre contrôle également la vidange de la nourriture dans l'intestin à travers le sphincter pylorique. De cette façon, la nourriture peut être administrée dans l'intestin d'une manière contrôlée. Une fois que le mélange acide-acide-enzyme quitte l'estomac, on parle de chyme. Le mouvement du chyme à travers le sphincter pylorique stimule l'intestin à libérer les hormones sécrétine et cholécystokinine, qui signalent au pancréas de libérer son contenu, le suc pancréatique, à l'intérieur de la lumière (la muqueuse) du duodénum (le premier segment de l'intestin grêle ).Que se passe-t-il dans l'intestin grêle?

L'intestin grêle, qui est spécifiquement conçu pour maximiser le processus de digestion et d'absorption, a une surface étendue avec des plis internes, appelés plicae, villosités et microvillosités, pour augmenter sa surface et améliorer sa capacité à absorber les nutriments. Tous ensemble, cette surface est appelée la bordure en brosse de l'intestin grêle. Certaines enzymes sont présentes à la surface de la bordure de la brosse, telles que les disaccharidases comme la sucrase, la maltase et le lactose, qui hydrolysent les molécules de sucre (sucres composés de deux monosaccharides) en leurs deux molécules de sucre individuelles.

Le duodénum, ​​la partie de l'intestin grêle la plus proche de l'estomac, est une chambre de neutralisation dans laquelle le chyme de l'estomac est mélangé au bicarbonate, qui apparaît à nouveau, cette fois dans le suc pancréatique. Le bicarbonate diminue l'acidité du chyme, permettant ainsi à plus d'enzymes de fonctionner et favorisant la dégradation des macromolécules encore présentes. Le suc pancréatique contient également de nombreuses enzymes nécessaires à la digestion des protéines, telles que la trypsine et la chymotrypsine, enzymes qui coupent les protéines et les peptides en chaînes d'un, deux et trois acides aminés; et l'amylase, une enzyme qui continue l'hydrolyse de l'amidon.

Quelques nutriments, comme le fer et le calcium, sont absorbés le plus efficacement dans le duodénum; Cependant, le jéjunum, la section centrale de l'intestin grêle, est l'endroit où la plupart des nutriments sont activement absorbés. Les acides aminés ainsi que la plupart des vitamines et minéraux sont absorbés dans le jéjunum. Le processus d'absorption utilisé par le jéjunum s'appelle l'absorption active puisque votre corps utilise l'énergie pour sélectionner les nutriments dont il a besoin. Les transporteurs de protéines ou les canaux se raccordent à ces nutriments et les emmènent à travers la paroi cellulaire du jéjunum et dans la veine porte qui les achemine vers le foie.

L'absorption de graisse active se produit également dans le duodénum et le jéjunum, et exige que la graisse soit mise dans de petits agrégats qui peuvent être transportés directement dans votre corps. Le corps utilise la bile comme détergent pour solubiliser la graisse. La bile est produite par le foie, stockée dans la vésicule biliaire et libérée dans le duodénum et le jéjunum après un repas. Il peut alors former des miscelles, des petites gouttelettes graisseuses, pour l'absorption des graisses. Ce processus est particulièrement important pour l'absorption des vitamines liposolubles (vitamines A, D, E et K) et pour l'absorption du cholestérol.

4.8
Note utilisateur: 25
5
10
4
4
3
2
2
3
1
1