Jim Jones (rappeur)

Aller à la navigation Aller à la recherche
Pour d'autres personnes nommées Jim Jones, voir Jim Jones (la désambiguïsation).
Jim Jones
Jim Jones aux 5èmes prix d'action du réseau d'action du Sommet Hip-Hop annuel à New York en février 2008
Informations d'arrière-plan
Nom de naissance Joseph Guillermo Jones II
Aussi connu sous le nom
  • Jimmy Jones
  • CAPO
Née 15 juillet 1976
Le Bronx, New York, New York, États-Unis
Origine Harlem, Manhattan, New York, New York, États-Unis
Des genres Hip hop
Occupation (s)
  • Rappeur
  • acteur
  • directeur de la vidéo musicale
Années actives 1997-présent
Étiquettes
  • La vie de vampire
  • Roc Nation (actuel)
  • Diplomate
  • Roc-a-Fella
  • Koch
  • Columbia
  • E1
  • ByrdGang
  • Éclaboussure (ancien)
Actes associés
  • Dipset
  • Juelz Santana
  • Cam'ron
  • Chink Santana
  • DJ Webstar
  • Le jeu
Site Internet newvampcity.com

Joseph Guillermo Jones II (né le 15 juillet 1976),[1] mieux connu sous son nom de scène Jim Jones (anciennement Jimmy Jones), est un rappeur américain. Jones, un membre original du collectif de hip-hop The Diplomats (également connu sous le nom de Dipset), est également le co-PDG de Diplomat Records, aux côtés de son ami de longue date, Cam'ron.[2][3] Jones est également un réalisateur de vidéoclips célèbre sous le pseudonyme de CAPO, ayant réalisé des vidéos pour des artistes tels que Cam'ron, Juelz Santana, Remy Ma et State Property.

En 2004, il sort son premier album solo Sur mon chemin vers l'église. La sortie de son deuxième album, Harlem: Journal d'un été en 2005, Jones a décroché un poste de cadre dans A & R chez E1 Music. Un an plus tard, il était sur son troisième album P.O.M.E de Hustler (Produit de mon environnement) (2006), qui a donné naissance à son plus grand single à ce jour, "We Fly High". La chanson a atteint le numéro cinq du palmarès américain Billboard Hot 100 et a été certifiée platine par la Recording Industry Association of America (RIAA).

En 2006, Jones a également formé le groupe hip-hop ByrdGang et lancé ByrdGang Records. Le groupe a sorti son premier album M.O.B .: L'album, sous l'étiquette nouvellement trouvée en 2008. Jones a suivi avec son quatrième album solo Priez IV Règne, publié en mars 2009 sous Columbia Records. L'album a donné naissance au single "Pop Champagne". En avril 2011, Jones a sorti son cinquième album, Capo, soutenu par le single "Perfect Day".

Jeunesse

Jim Jones est né dans l'arrondissement du Bronx à New York et a grandi à Harlem. Sa mère, Nancy Jones, est Aruban tandis que son défunt père, Joseph Guillermo Jones, était portoricain. Jim Jones a été élevé principalement par sa grand-mère maternelle.[4] Dans un essai pour Fader magazine, il a déclaré que sa mère lui permettrait de prendre le train de leur résidence à 176th Street et Jerome Avenue à 110th Street et Lexington Avenue. Il a fréquenté l’école catholique, mais plus tard, il a commencé à sauter de l’église au flâner et à jouer au hangar à la gare. Dans Jim Jones 'The Come Up DVD, vol. 19 ans, il raconte son histoire de grandir avec un autre rappeur, Freekey Zekey. Jones a affirmé qu'il resterait dans un magasin à un pâté de maisons de l'église à laquelle il assistait et qu'il entrerait et sortirait avec le propriétaire; Lorsque le propriétaire est parti, Jones a dit qu'il avait pris tout l'argent dans le registre et les bonbons et qu'il les vendrait à l'école; il a plus tard été expulsé.[5]

Carrière musicale

2004–05: Sur mon chemin vers l'église et Harlem: Journal d'un été

Sur mon chemin vers l'église est le premier album de Jones. L'album a engendré deux singles qui ont fait les États-Unis Panneau d'affichage Tableau des chansons R & B / Hip-Hop: "Gangstas certifiés" (avec Cam'ron, Bezel et The Game), qui a atteint le nombre de 80, et "Crunk Muzik" (avec ses cohortes Dipset Cam'ron et Juelz Santana), qui a atteint numéro 84. L'album a atteint le numéro 18 sur le Billboard 200 américain, le numéro trois sur Panneau d'affichages Graphique des albums indépendants et numéro quatre sur le tableau des meilleurs albums R & B / Hip-Hop.[6]

Harlem: Journal d'un été, Deuxième album de Jones, a atteint le numéro cinq du Panneau d'affichage 200 et en tête des meilleurs albums R & B / Hip-Hop et albums indépendants, avec 350 000 exemplaires vendus.[7] Trois de ses singles placés sur le Panneau d'affichage Tableau des chansons R & B / Hip-Hop: "Baby Girl", qui a atteint le numéro 58; "Summer Wit 'Miami", qui a atteint le numéro 78;[8] et "Qu'est-ce que vous avez été Drankin?" (avec Diddy, Paul Wall et Jha Jha), qui a atteint le numéro 106.[9]

"Nous volons haut"
Cette chanson était parmi les plus populaires de 2006.

Des problèmes pour lire ce fichier? Voir l'aide des médias.

2006–09: P.O.M.E de Hustler, Priez IV Règne et Le toit

Troisième album de Jones P.O.M.E de Hustler (Produit de mon environnement), était plus commerciale et une fois de plus présenté des membres de Dipset avec Lil Wayne. L'album a donné naissance au plus grand single de Jones à ce jour, "We Fly High". Jones a introduit un mouvement de danse signature dans la vidéo "We Fly High", en lançant un faux saut chaque fois que le "Ballin!" A été annoncé dans la chanson. Ce mouvement de danse est devenu si populaire qu'il a inspiré Michael Strahan et Plaxico Burress à faire le mouvement de danse après de grandes pièces pendant Monday Night Football jeu en 2006.[10]

De 2006 à 2008, Jones a publié un album collaboratif avec son groupe de rap ByrdGang, intitulé M.O.B .: L'album, qui a culminé au numéro 29 sur le Panneau d'affichage 200, en vendant 16 000 la première semaine dans les magasins et en vendant finalement 65 000 unités. Il a deux albums de compilation de Noël, Un Dipset X-Mas et Un hommage à Bad Santa avec Mike Epps, et un mélange de mixtapes, y compris Gangster américain de Harlem, qui a culminé au numéro 19 sur le Panneau d'affichage 200 et a donné naissance à son single "Love Me No More".

Le quatrième album de Jones, Priez IV Règne, sorti le 24 mars 2009, a été son premier album de label. L’album a culminé au numéro neuf du Panneau d'affichage 200 graphique. Le 8 juillet, Jones a sorti un single promotionnel intitulé "The Good Stuff" avec NOE.[11][12] L'album comprend "Pop Champagne", le producteur Ron Browz et Juelz Santana. Un morceau bonus sur l'album est "Jackin 'Swagga From Us" avec Twista, NOE et Lil Wayne, qui prend des clichés à T.I. et Jay-Z pour avoir prétendument volé leurs styles et se moquant de leur chanson "Swagga Like Us".[13] C'est son premier album solo sous Columbia Records. En 2009, Jim Jones est devenu vice-président d'Urban A & R chez Koch Records, aujourd'hui E1 Music.[14] Le 11 juin, Jim Jones est apparu sur BET 106 et Park avec DJ Webstar et a annoncé qu'ils vont sortir un album ensemble intitulé Le toit.[15] Il a également annoncé que son documentaire, C'est Jim Jones, sortira le 30 juin 2009. Le premier extrait de l'album est "Dancin on Me", avec Juelz Santana. Il a été officiellement publié via iTunes le 28 avril. Le 22 septembre, le site Web de hip-hop RapRuckus a déclaré que l'album devait sortir le 6 octobre 2009. Le deuxième single s'intitule "She Can Get It It".[16] À la fin de 2009, Jones a quitté Columbia. Selon XXLMag.com, Jones a signé un accord pour publier son prochain album solo sur E1, ainsi qu’une mixtape.[17]

2010-présent: Capo, Réunion Dipset et La vie de vampire séries

La mixtape, intitulée Le fantôme de Rich Porter, a été publié le 23 mars 2010. En avril 2010, Cam'ron et Jim Jones ont annoncé qu'ils mettaient fin à leur querelle.[18] Le 26 juin 2010, Jones a retrouvé Cam'ron et Juelz Santana sur un morceau intitulé "Salute", marquant le retour des Diplomats.[19] Ils ont commencé à travailler ensemble sur un album et auraient travaillé avec le Dr Dre.[20] En 2010, il a été confirmé que Jones avait créé une nouvelle marque de label avec Damon Dash intitulée Splash Records. Le 5 avril 2011, Jones a sorti son cinquième album studio, Capo, un 1.[21] Le 3 novembre, Jones a sorti une mixtape intitulée Capo Life, pour promouvoir l'album et célébrer le lancement de son nouveau site web.[22] Le premier single Capo, "Perfect Day" mettant en vedette Chink Santana et LOGiC, a été publié sur iTunes le 7 décembre 2010.[23] L’album est le premier à présenter Cam'ron depuis P.O.M.E de Hustler (Produit de mon environnement). Parmi les autres invités, on peut citer les rappeurs Game, Lloyd Banks, Prodigy, Raekwon et les chanteurs Rell et Ashanti, entre autres. L'album a culminé au numéro 20 sur le Panneau d'affichage 200, en vendant 21 000 exemplaires au cours de la première semaine, Capo son album le plus bas à ce jour.

Le 1er octobre 2011, lorsque Funkmaster Flex a présenté une chanson sur Hot 97 de New York intitulée "It Is Not My Fault" avec les rappeurs T-Rex, Boogie Black et Sen City, il a été révélé que c'était la première offre de Webstar et Le deuxième effort collaboratif de Jones Le toit 2. En été 2011, il a été présenté à Randyn Julius "Party Tonight" avec Teyana Taylor et un autre membre de Dispet, Cam'ron.[24] Le 30 octobre 2011, pour la fête d'Halloween, Jones a sorti une mixtape intitulée La vie de vampire: nous possédons la nuit. La bande comprend vingt-quatre chansons, y compris des morceaux bonus, des freestyles et des apparitions de Meek Mill, J.R. Writer, Chink Santana, 2 Chainz, Maino, Yo Gotti, Jadakiss et Danny !,[25] entre autres.[26][27]

Le 1er mai 2012, Jones a publié le deuxième opus de son La vie de vampire série intitulée Vie de vampire 2, il a ensuite été téléchargé plus de 300 000 fois sur le site de partage de mixtape DatPiff.[28][29] Le 11 mars 2013, Jones a annoncé qu'il travaillait sur deux nouvelles mixtapes V3 (Vie de vampire 3) et Le fantôme de Rich Porter 2.[30] Vie de Vampire 3 a été publié le 13 août 2013.[31] Le 3 décembre 2013, Jim Jones a publié une pièce prolongée (EP) intitulée Nous possédons la nuit. Le single était "Nasty Girl", avec le chanteur américain Jeremih. Le 24 juin 2014, Jones a sorti un single intitulé "Wit the Shit", mettant en vedette le chanteur américain Trey Songz.[32] En juillet 2014, Jones a révélé qu'il allait sortir un autre EP, intitulé We Own The Night Pt. 2: Mémoires d'un Hustler; il a été libéré le 9 septembre.[33][34]

Le 1er janvier 2015, le célèbre DJ Funkmaster Flex a annoncé via Instagram qu'il avait discuté avec ses camarades membres de la diplomatie, Cam'ron, Jim Jones et Juelz Santana, à propos de la future mixtape Diplomats avec son collègue Freekey Zeekey. Il a également déclaré qu'il accueillerait la mixtape avec les DJ / producteurs DJ Khaled, Swizz Beatz et DJ Mustard.[35]

Autres entreprises

Directeur de la vidéo musicale

Au cours des premières années de sa carrière musicale, Jones était connu pour être l’hypeman de son groupe The Diplomats, mais il tournait également la plupart des vidéos musicales au début de leur carrière.[36]

Design de mode

En 2007 et 2008, Jones était connu pour avoir créé le style de rappeur rockstar qui était très populaire à l'époque. Il a finalement fait sa propre marque de vêtements basée sur sa tendance intitulée "Nostic".[37]

À la fin de 2011, Jones pensait à une nouvelle ligne de vêtements et, au début de 2012, elle l'a officialisée avec sa marque "Vampire Life", co-propriété de Dame Dash.[38] La ligne de vêtements est vendue dans toute la ville de New York et Jones cherche à l’étendre dans le monde entier.[39]

Carrière par intérim

Jones a fait ses débuts d'acteur dans le film Propriété d'état 2.Il est également apparu sur le spectacle Crash: La série.[40] Jones a joué l'un des hommes de main de Marlo Stanfield dans la saison 5, épisode 8 de la série télévisée acclamée par la critique Le fil sur HBO le 29 août 2009.

Télé-réalité

Jones apparaît également dans les saisons 1 et 2 du spectacle VH1 Love & Hip Hop: New York (qui a été créé le 14 mars 2011 et le 11 novembre 2011, respectivement); le spectacle suit vaguement les événements de sa vie personnelle et celle de sa fiancée, Chrissy Lampkin.

Jones a un fils, Joseph Guillermo Jones III, plus connu sous le nom de "Pudy", né le 20 mai 2003.

Jones joue également dans la saison 1 du spectacle VH1 Chrissy et M. Jones; le spectacle le suit et Lampkin, en se concentrant sur leurs vies personnelles.

Gestion du sport

Jones a sa propre équipe de patinage en ligne freestyle, Dipskate, qu’il envisage de présenter prochainement aux X Games.[41]

En décembre 2017, il devient copropriétaire des Roughriders de Richmond de l'American Arena League.[42]

Musical

Avec la sortie de l'album, Jones a titré dans une comédie musicale off-Broadway appelée Monologues Hip-Hop: Dans la vie et l'esprit de Jim Jones, produit par Damon Dash et Footage Entertainment.[43]

Controverses

Tru-Life

Selon un entretien avec Tru-Life dans le numéro de juin / juillet 2006 de Magazine complexe, des rumeurs s'étaient répandues que Tru-Life se référait à Jim Jones dans sa pièce dissidente "New New York". Jim Jones aurait commencé à appeler plusieurs rappeurs et à leur dire qu’il avait manqué de respect envers un DVD de Tru-Life. Tru-Life a répondu en appelant les patrons de Dipset, Cam'ron et Jim Jones, "des salopes".[44]

Jones a réagi en défiant Tru-Life à une bagarre avec 50 000 $ US en jeu.[45] Des mois plus tard, Jones a dit à un intervieweur que Tru-Life ne répondait pas au défi, ne comptait pas dans l'industrie du rap et manquait d'argent et de cœur pour accepter le défi de Jones.[46]

L'argument s'est poursuivi en 2007, lorsque Tru-Life a sorti sa mixtape hébergée par DJ J-Love intitulée Tru York avec Dipset manque de respect des pistes et dont la couverture superpose une image du visage de Jim Jones sur une image de Borat en maillot de bain.[47]

Jay Z

La dispute entre Jones et Tru-Life est peut-être due à un différend entre Cam'ron et Jay Z, alors que Tru-Life avait signé le label Roc-La-Familia de Jay Z à l'époque. Jim Jones a également critiqué la performance de Jay Z en tant que président de Def Jam Recordings.[48]

Jay Z a depuis répondu avec un "diss" piste appelé "Brooklyn High" sur le rythme de "We Fly High" de Jones.[49] Le 1er décembre 2006, BET Access Accessed a lancé la vidéo du remix de Jones "We Fly High", avec Diddy, Baby, T.I., Young Dro, et a ajouté les vers de Juelz Santana de sa réponse sur "We Fly High Beef Mix".

Le 21 décembre 2008, Jones a eu une altercation avec l'ex-associé de Jay Z, Vaughn "Jayvon" Smith, dans un magasin Louis Vuitton de la 5ème avenue de Manhattan et s'est rendu à la police peu de temps après. Il a plaidé coupable à une accusation de voies de fait et a été condamné à une peine de prison - les quelques heures pendant lesquelles il a été détenu après s'être rendu à la police en janvier. L'avocat de Jones en matière de défense, Scott Leemon, a déclaré que Jones n'avait pas entamé le combat mais avait plaidé coupable parce qu'il ne voulait pas risquer une probation - et d'éventuelles restrictions sur les tournées - s'il était reconnu coupable. Jones faisait toujours face à une poursuite civile intentée par Smith après l’incident. MTV rapporte: Smith est le frère de Tyran "Ty Ty" Smith, qui travaille avec Ne-Yo et le meilleur ami de longue date et collègue de Nemesis lyrique de Jones, Jay Z. En février 2009, Ne-Yo a déclaré sur la radio Power 106 Los Angeles que Jones et Smith "ont eu des drames dans le passé".[50][51]

Jayvon faisait ses courses avec Ne-Yo au moment de l’altercation et les premiers rapports indiquaient que l’altercation de Jones était avec Ne-Yo. Cependant, il a été révélé plus tard que Jones n’était pas entré dans une altercation avec Ne-Yo; la fausse rumeur visait à augmenter la tension.[50][51]

En 2017, les deux rappeurs ont mis fin à leur rivalité et Jim Jones a signé avec Roc Nation de Jay-Z.

Cam'ron

Pendant ce temps, Cam'ron et Jones ne se parlaient pas, conduisant à des spéculations selon lesquelles le groupe s'était séparé. Cependant, bien qu’il ait admis ne pas vouloir contacter Jones, Cam'ron a déclaré qu’il n’avait aucune rancune envers lui. Dans une interview avec Miss Info, Cam'ron a déclaré: "Je n'ai toujours pas parlé à Jim. Mais Jim a couru avec moi pendant plus de 10 ans, il a travaillé dur et je lui souhaite la meilleure des chances. Tout le monde pense que je suis "Je suis furieux contre Jim. Pourquoi suis-je en colère? J'ai dit aux gens pendant des années que Jimmy allait devenir une star. Donc, c'est mieux sur mon CV. Je lui souhaite le meilleur."[52] Mais après trois ans sans parler, Cam'ron et Jim Jones ont changé leurs différences en avril 2010. À la fin de 2011, ils ont tous deux joué ensemble sur l'album Weekend in America de Wolfgang Gartner, sur le titre "Circus Freaks".

ASAP Mob

Au début de 2014, Jim Jones a critiqué The ASAP Mob pour avoir copié son style à la mode. Dans une interview avec HNHH.com, il a expliqué: "Ils n'étaient pas de la rue, ils sont un bon groupe d'enfants et ils sont artistiques, mais ils ne sont pas de la rue et leur style est très différent de ce que nous faisons. C'est un peu loin pour moi.Nous avons eu un butin de bonne foi et la définition de get fly, ya creuser? Je n'essaie pas de leur manquer de respect - A $ AP Mob le fait, ils ont leurs numéros et ils font ce qu'ils aiment faire - mais ils ne ressemblent en rien aux diplomates. Ils ne sont pas venus pendre et frapper et se bousculer et toucher vraiment le trottoir, vous creusez? C'est une grosse différence. Nous ne portons pas de kilts et nous ne portons pas de pantalons de survêtement serrés et de baskets rigolotes. Ce n'est pas notre style. Le point de prix et la haute couture ne la rendent pas vraiment cool. Je vais toujours aller dans Wal-Mart et sortir et Niggas penseront toujours que c'est Versace. "[53] Irrité par ses commentaires, Juicy J a offert des voix supplémentaires sur le single de ASAP Rocky, membre de l'ASAP Mob, "Multiply", qui a finalement pris un coup subliminal sur Jones et les autres rappeurs Jadakiss et Styles P de "Try Me" de Dej Loaf. Il dit: "Un faux cul de niggas, tu sais ce que je dis?" Ces nègres sont sortis ici, ils parlent de [Jim Jones, Jadakiss et Styles P] eux les rues nègre et merde, mais mec ... Niggas être gettin 'a extorqué comme un ma' fucker ici. Tu sais ce que je dis?[54]

Auparavant, Jones et Rocky se sont associés pour le morceau "Freeze", qui est apparu sur la mixtape ASAP Mob, en 2012. Seigneurs jamais s'inquiéter.[55] Depuis lors, le différend entre l'ASAP Mob et Jim Jones semblait s'être apaisé après la publication d'une photo sur le compte Instagram de The Game montrant les trois rappeurs en train de faire la fête dans une boîte de nuit.[56]

Azealia Banks

En juillet 2012, un conflit lié aux médias sociaux entre Jim Jones et le rappeur Azealia Banks avait commencé après que Banks ait dissuadé le rappeur d'avoir obtenu plus de crédit pour sa phrase "Vamp", comme dans la série mixtape et le label du même nom, Vampire Life. , ou son titre "Vamp Life".[57] Furieux, Banks a de nouveau dissuadé Jim Jones via un titre intitulé "Succubi".[58]

Discographie

Article principal: Discographie de Jim Jones
Voir aussi: Discographie de The Diplomats
Albums solo
  • Sur mon chemin vers l'église (2004)
  • Harlem: Journal d'un été (2005)
  • P.O.M.E de Hustler (Produit de mon environnement) (2006)
  • Gangster américain de Harlem (2008)
  • Priez IV Règne (2009)
  • Capo (2011)
  • Talent perdu (2018)
Albums de collaboration
  • Le toit (avec DJ Webstar) (2009)

Filmographie

Des films
An Film Rôle Remarques
4.1
Note utilisateur: 29
5
15
4
1
3
3
2
2
1
1