Yoga zen

Aller à la navigation Aller à la recherche
Yoga Zen
Accentuation de la pratique
alignement, énergie ou qi / ki, pleine conscience, méditation (zen ou dhyāna), éveil ou kensho.
Écoles connexes
Hatha Yoga, Qigong, Dao Yin, Oki-do Yoga
Matt Shinkai Kane enseignant le Zen Taiso au temple Gyokuryuji, au Japon

Le yoga Zen se réfère à une variété de pratiques physiques et énergétiques qui peuvent être trouvées dans la tradition bouddhiste Zen, et de plus en plus enseignées en Occident. Certains temples zen incluent une période de taiso (exercice), souvent tôt le matin, avec des postures de yoga, des exercices répétitifs rapides et / ou des exercices plus fluides rappelant le tai chi.[1] Ces exercices sont conçus pour ouvrir et débloquer le corps en préparation à la méditation assise, développer une conscience plus profonde du corps et comme une opportunité de pratiquer "devenir un" avec ce qui se passe dans le moment présent (exprimé en japonais à travers les termes narikiru - devenir un - ou ima-koko - nulle part).

Histoire et origines

Origines avec le Bouddha

Le Bouddha a grandi autour de 500 B.C.E. à une époque de grand bouleversement politique et spirituel. Les brahmanas, l'orthodoxie spirituelle, suivaient les enseignements des Védas (écrits au IXe siècle av. J.-C.) et des Upanishads (compilés à partir du VIIe siècle av. J.-C.). Le rituel et l'offrande étaient au centre de leurs croyances, et celles-ci ne pouvaient être accomplies que par la caste spirituelle, les brahmanes. L'acte rituel de faire des offrandes était même, parfois, plus vénéré que les dieux eux-mêmes, et par conséquent les brahmanes devinrent très puissants et secrets.[2]

Un certain nombre d'écoles et d'enseignants spirituels «radicaux» ont émergé (les écoles shramana) en réaction à cette orthodoxie brahmana (parfois appelée le «mouvement des sages de la forêt»), dont le Bouddha était un. Ce que le Bouddha offrait était une méthode simple pour soulager la souffrance et mener à la libération, accessible aux gens de toutes les castes. Contrairement à certaines des positions les plus extrêmes apparues (soulignant les austérités sévères ou l'indulgence sensuelle), il enseignait ce qu'il appelait la «voie médiane», mettant l'accent sur la modération, le calme et le non-forçage.

Il a enseigné qu'il n'y a pas de "choses" absolues, il n'y a que des processus en constante évolution (annica); qu'il n'y a pas d'essence ou d'âme fixe ou permanente (annata) et cette souffrance est inhérente à la vie (dukkha) (les trois marques de l'existence). Dans le Satipatthana Sutta, le Bouddha a décrit quatre fondements (ou bases) de la pleine conscience - la pleine conscience du corps, des sensations, du mental et des dharmas (phénomènes, pensées, excitations), et il est écrit: une chose qui mène au bonheur dans le présent et à la libération dans le futur, et qu'est-ce que c'est une chose? C'est la pleine conscience du corps. " (Anguttara Nikaya, sutta I, 21.) Ainsi, la conscience du corps est la voie directe vers la libération et la fin de la souffrance. La pratique du yoga zen concerne principalement le corps et les sensations, et l'observation de la vie en tant que processus en constante évolution est en phase directe avec la méthode d'éveil du Bouddha.

Toujours dans le Satipatthana Sutta, le Bouddha dit

De plus, en avançant et en revenant, il se rend totalement alerte; en regardant et en détournant les yeux ... en se penchant et en allongeant ses membres ... en portant sa cape extérieure, sa robe supérieure et son bol ... en mangeant, en buvant, en mâchant et en savourant ... en urinant et en déféquant. .. en marchant, debout, assis, s'endormir, se réveiller, parler, et en restant silencieux, il se rend entièrement alerte.

De cette façon, il reste concentré intérieurement sur le corps en lui-même, ou concentré sur l'extérieur ... non soutenu par quoi que ce soit dans le monde. C'est ainsi qu'un moine reste concentré sur le corps en lui-même.

Hatha et Yantra Yoga

Le Hatha Yoga est apparu comme une discipline au cours des siècles suivant le Bouddha, remontant aux Yoga-Sutras écrits par le sage Patañjali (à partir du IIe siècle av. J.-C.) et au Goraksha Samhita (écrit au XIe siècle par Yogi Gorakshanath). Le mot «hatha» en sanskrit signifie littéralement «force», de sorte que le Hatha Yoga est la «discipline de la force». Il met l'accent sur la maîtrise du corps comme moyen d'atteindre un état de perfection spirituelle dans lequel l'esprit est retiré des objets extérieurs.[3] Le Bouddha a un jour relaté ses expériences avec une pratique de rétention de souffle de type Hatha Yoga et a trouvé que cela avait un grand effet, mais pas propice à l'éveil:

... J'ai arrêté les inspirations et les expirations dans mon nez et ma bouche. Comme je le faisais, il y avait un fort rugissement des vents qui sortaient de mes trous d'oreille, tout comme le fort rugissement des vents qui sortait du soufflet d'un forgeron ... Alors j'ai arrêté les inhalations et les expirations dans mon nez et ma bouche oreilles. Comme je le faisais, des forces extrêmes me tranchaient la tête, comme si un homme fort me tranchait la tête avec une épée tranchante ... Des douleurs extrêmes se levaient dans ma tête ... Il y avait une brûlure extrême dans mon corps ... Et bien que la persistance infatigable ait été éveillée en moi, et que la conscience insatiable ait été établie, mon corps a été éveillé et incontrôlable à cause de l'effort douloureux ... Mais avec cette atrophie des austérités, je n'ai atteint aucun état humain supérieur. vision digne des nobles. Pourrait-il y avoir un autre chemin vers l'éveil?

Le mot hatha peut aussi être vu comme une combinaison de deux "Bīja mantras" ou de simples syllabes - "ha" représentant l'énergie masculine ou solaire et "tha" l'énergie féminine ou lunaire. Ainsi, le Hatha Yoga est la pratique d'apporter l'équilibre aux deux forces opposées.[4] La première occurrence du terme «hatha yoga» se trouve en fait dans le tantra bouddhiste Guhyasamāja datant du 8ème siècle.[5]

Yantra yoga (ou Trul khor) est le bouddhiste tibétain parallèle à la tradition du yoga hindou ou védique Hatha. La discipline comprend des postures corporelles similaires (asanas) et des pratiques de pranayama, et inclut la pratique du mantra et des visualisations. Originaire des mahasiddhas de l'Inde, il fut introduit au Tibet au VIIIe siècle par le grand maître Padmasambhava et transmis au maître tzétan Dzogchen Vairochana. Sa pratique se trouve aujourd'hui dans toutes les écoles du bouddhisme tibétain.

Evolution en Chine et au Japon

Avec la renaissance du système des brahmanes et des castes au tournant du premier millénaire avant Jésus-Christ et la conquête musulmane du sous-continent indien au XIIe siècle avant Jésus-Christ, le bouddhisme commença à décliner. Cependant, le yoga et le bouddhisme s'étaient déjà répandus dans les pays voisins, dont le Tibet et la Chine au nord. Vers 500 CE, un moine indien appelé Bodhidharma est arrivé dans le sud de la Chine et a enseigné des pratiques centrées sur la santé physique et le bien-être, la méditation et les enseignements directs de la transmission de l'esprit du souk Lankavatara. Selon la légende chinoise, les pratiques physiques qu’il enseignait aux moines pour les préparer à la méditation comprenaient une série d’exercices externes appelés les 18 mains arhat (Shi-ba Lohan Shou).[6] et une pratique interne (énergétique) appelée Sinew Metamorphosis Classic.[7] Le Yijin Jing ("Muscle / Tendon Change Classic") est également attribué à Bodhidharma. Au fur et à mesure que ces pratiques se sont développées, elles ont conduit à la création de l'école Shaolinquan du Kung Fu.

Comme le bouddhisme de Bodhidharma a fusionné avec les philosophies et pratiques chinoises du confucianisme et du taoïsme, il est devenu Ch'an (du sanskrit dhyāna, ce qui signifie "méditation" ou "état méditatif"). Au cours des siècles, Ch'an s'est répandu au Japon où il est devenu connu sous le nom de Zen, prenant avec lui la riche combinaison de pratiques physiques et énergétiques connues sous le nom de yoga, Qigong et Tao Yin.

Datant du IVe siècle av. J.-C., Yogācāra (littéralement «pratique du yoga») est l'un des deux principaux systèmes philosophiques sous-jacents au Zen, et inclut le sûtra Lankavatara mentionné ci-dessus. Il contient une psychologie sophistiquée de l'éveil et met l'accent sur la pratique de la pleine conscience. Cette prise de conscience ne conduit pas à une expérience mais à un changement total dans la manière dont nous nous connectons à toutes les expériences. Dans la tradition du Yogācāra, ce changement est appelé parāvṛtti, "tourner autour".

Yoga Zen moderne au Japon

Calligraphie brossée par le maître zen Shinzan Miyamae Roshi, avec les personnages do-zen

Il y a trois termes dans le Japon contemporain pour décrire le travail du mouvement de style yoga: do-in (du chinois Tao Yin), Zen taiso (littéralement Zen) et Zen Yoga (créé par le maître Zen Masahiro Oki). Voir ci-dessous pour plus d'informations.

Dans les temps modernes, les maîtres zen Hogen Daido Roshi[8] et Harada Tangen Roshi,[9] en particulier, ont préconisé et enseigné des pratiques de yoga pour compléter leur formation zen. Un étudiant de Hogen Daido Roshi se souvient qu'il a constamment transmis l'importance de mélanger le Zen (do-zen) dans la pratique du Zen: "... il y a quatre sortes de Zen: assis, debout, couché et en mouvement. Tout ce que nous faisons, nous devons le faire pleinement, consciencieusement, de tout cœur, une chose à la fois sans y être attaché ou impliqué.Quand nous pratiquons le mouvement du Zen, la qualité de notre vie quotidienne devient très différente. "[10]

Dans le Zen, l'inséparabilité du «corps-esprit» est souvent soulignée, tout comme la nécessité de conserver notre flexibilité pour la vie. Hogen Roshi a enseigné: «En faisant du yoga et du zazen, nous pouvons commencer à apprécier l'état réel de notre corps et de notre esprit, qui sont tous deux rigides et non-pacifiques.Nous ne devrions pas les haïr.S'il vous plaît, laissez-les être comme ils sont. goût amer spécial ".[11]

Des principes

La pratique zen en général, et le yoga zen en particulier, mettent l'accent sur trois domaines entrelacés - l'alignement physique, le flux d'énergie dans le corps et la conscience ou la pleine conscience («nen» japonais).[12]

Alignement

L'alignement physique est fortement souligné dans le Zen. Le fondateur de l’école Soto Zen, Maître Dōgen (mort en 1253) a écrit dans ses instructions de zazen (méditation):

Tout d'abord, nous devons nous asseoir avec la colonne vertébrale dressée, ne pas pencher à gauche ou à droite, avant ou arrière. Le nez doit être vertical avec le nombril et nos oreilles doivent être au même niveau que nos épaules.

En pratiquant le yoga Zen, nous préparons donc le corps à une position assise prolongée. Le Maître Zen Shunryu Suzuki enseigne que nous devons ensuite réaliser cet alignement dans toutes les activités de notre vie quotidienne:

Donc, essayez toujours de garder la bonne posture, pas seulement lorsque vous pratiquez zazen, mais dans toutes vos activités. Prenez la bonne posture lorsque vous conduisez votre voiture et lorsque vous lisez. Si vous lisez dans une position affaissée, vous ne pouvez pas rester éveillé longtemps. Essayer. Vous découvrirez à quel point il est important de garder la bonne posture ... L'état d'esprit qui existe lorsque vous êtes assis dans la bonne posture est lui-même l'illumination.[13]

Énergie

Une des raisons pour lesquelles la posture correcte est si soulignée est parce qu'elle influence puissamment à la fois notre état d'esprit et notre énergie. Le Zen sous-jacent est une conception du système humain en tant que phénomène énergétique. Cette énergie ou ki est considérée comme quelque chose qui peut être amélioré ou appauvri. De plus, les parcours de flux d'énergie ne sont pas aléatoires mais suivent des directions et des itinéraires particuliers appelés "myaku" (Jp .; ou méridiens).Cette énergie a deux dimensions de base - une qui influence notre santé, notre bien-être et notre état émotionnel et qui nous amène au-delà de tout état particulier vers une condition de non-double conscience.[12]

Nous pouvons caractériser ces deux dimensions énergétiques comme:

  1. Résolution de problèmes - améliorer notre santé et notre bien-être, améliorer la vie et se sentir plus vivant.
  2. La condition dans laquelle on se rend compte qu'il n'y a jamais eu de problème en premier lieu.

L'énergie et la conscience sont inextricablement liées - lorsque nous changeons notre énergie, nous changeons notre conscience et vice versa.

L'un des noms traditionnels japonais pour le yoga est do-in (du chinois Tao Yin), qui se traduit par «guider et étirer». Grâce à la pratique du yoga, nous étendons les voies du corps et de l’énergie et guidons l’énergie dans des directions bénéfiques. L'intention est finalement le moyen par lequel ce guidage se produit. La manifestation de l'intention peut se faire par le souffle, par l'imagerie ou simplement par une attention ciblée.

Une grande partie de la pratique du yoga moderne vise à ouvrir et à dynamiser nos circuits énergétiques de bien-être (canaux d'énergie qui opèrent dans le monde des opposés - gauche, droite, arrière, avant, etc.) sans toucher aux zones non doubles. Bien qu'il s'agisse d'une aspiration valable et noble pour atteindre une santé et un bien-être optimaux, le praticien reste néanmoins dans le monde de la dualité - le monde de ceci et de cela, de moi et de l'univers. Le Zen est catégorique: dans cette vision du monde, il n'y a pas de fin heureuse à l'histoire de la vie, pas de libération de notre souffrance fondamentale. Aussi sain et émotionnellement équilibré que nous soyons, nous restons dans une condition de séparation, où l'Univers est considéré comme énorme, menaçant et finalement indifférent.

Ceci est juste une vision du monde. Il est possible de vivre dans un lieu au-delà de cette dualité, objectif principal de la pratique zen.

Sensibilisation / attention

Le troisième aspect du yoga zen est l'application de la conscience ou de la pleine conscience (japonais, "nen" 念). Comme mentionné ci-dessus, le Bouddha est enregistré comme disant: «Il y a une chose qui mène au bonheur dans le présent et à la libération dans le futur, et qu'est-ce que c'est que cette chose, c'est la pleine conscience du corps.

Comment trouvons-nous ce bonheur et cette libération? Assez étrangement, c'est en se retrouvant face à face avec notre malheur et notre réactivité - dans ce cas comme ils se manifestent dans le corps. Makko-ho,[14] une séquence japonaise traditionnelle d'étirements, signifie littéralement «la pratique d'affronter les choses». Il s’agit d’un ensemble d’exercices curatifs développés à partir de la pratique de la prostration du temple dans les années 1930 par le professeur de yoga japonais Nagai Wataru, pionnier, puis repris et élargi par Shizuto Masunaga, vulgarisateur du massage shiatsu.[15]

Le maître zen le plus important des 500 dernières années, Hakuin Zenji avait un dicton qui disait que "les Bouddhas sont comme l'eau et les gens ordinaires sont comme la glace". Dans la pratique du yoga Zen, les postures et les mouvements sont utilisés pour mettre le corps en évidence afin que nous puissions remarquer toute tension ou restriction. L'élève est alors invité à porter son attention sans jugement sur ces zones bloquées ou fermées, et c'est cette simple conscience qui fait fondre la glace. Tout ce dont nous avons besoin est une attitude de curiosité et de gentillesse sans jugement.

Yoga zen

(AMD 微处理器 架构)

编辑 锁定
AMD 为 了 代号 为 "Zen" 全新 x86 核心 核心, 与 AMD x 的 x86 相比 核心 相比, 每个 时钟 周期 的 指令 集 可 提高 40%.[1] 化 化 64 M ARM 核心 - "K12" 核心 为 提高 能 效 设计, 适用 于 服务器 和 嵌入式 工作 负载.[1]
中文名
Zen
外文名
Noyau zen
应用领域
计算机技术
实 质
计算机处理器

Zen 名称 含义

Zen AM 将以 四个 为 一个 群组, AMD 称为 其 称为 "Complexe CPU" (CCX), 也 就是 "CPU 复合 体" 的 意思.[2]
四个 一个 CPU 复合 体内 四个 Processeur Zen 核心, 但 它们 是 完全 完全,, 不像 推土机 架构 那样, 彼此 不会 共享 任何 单元[2]

Zen 核心 架构

86 四个 x86 指令[3] 、操作缓存指令、四个整数单元[3] 、两个存储/载入单元(支持72个乱序载入)[3] , 两个 浮点 单元 (FMAC 128 bits)[3] , 4 voies 64KB 一级 指令 缓存[3] , 8 voies 32KB 一级 数据 缓存[3] , 8 voies 512KB 二级 缓存[3] , 8 Mo 共享 三级 缓存[3]
"Zen" 提高 核心 在 架构 有 有 先进 设计, 旨在 提高 提高 提高 提高 提高 提高 性能, 吞吐 能力 和 能 效[4]
处理器主要架构改进如下[5]
· SMT 支持 线程, 每个 核心 可 支持 2 个 线程[5]
· 8 Mo L3 缓存[5]
· Cache 操作 缓存 (cache micro-op)[5]
· 具备 2 个 AES 加密 单元[5]
· 效 效 FinFET 工艺[5]
"Zen" 核心 采用 了 最新 缓存 层次 结构, 并 改进 了 分支 预测 和 同步 多 线程[4] 这些 先进 设计 将使 Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen Zen,,,,, 高性能 计算 和 数据 心.[4]
Vendeur: ADX (扩展 多 精度 算法)[3] , RDSEED (补充 RDRAND 随机 数 生成 器)[3] , SMAP (高级 模式 访问 拦截)[3] , SHA1 / SHA256 (哈希 加密 算法)[3] , CLFUSHOPT[3] , XSAVEC / XSAVES / XRSTORS[3] , CLZERO (清理 缓存 行)[3] , PTE Coalecing[3]
Zen 采用 低 功耗 设计 理念, 包括 多层 级 时钟 门 控[3] 、一级缓存写回[3] 、更大操作缓存[3] 、堆栈引擎[3] 等等。

Zen 工艺

Zen 处理器 会 升级 到 14nm FinFET 工艺[5] 更 先进 工艺 工艺 增长 增长 增长 增长 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗 功耗, 处理器 在 能 能 Zen Zen Zen Zen.[5]

Zen 缓存

64 核心 都有 64 64 64 64 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存 缓存, 12 5 5 5 缓存 5[2]
8MB 三级 缓存 为 四个 核心 共享, 以 低位 寻址 交错 (entrelacement d'adresse de bas ordre) 方式 区块 四个 四个 四个 四个 四个 四个 四个 四个 四个 四个 四个 四个 区块 区块 区块 区块.[2]

Zen 效率

Jouer au jeu gratuit Zen 32 其 内 一每 核心 的 32KB 一级 数据 缓存 从 推土机 的 穿透式 改成 了 回 写[6] , 与 把 核心 缓存 数据 与 与 与 与 与 与, 这样 做 爆发 与 性能 起, 而 不用 等 更 内存 内存 内存 与 与 与 与 与 与 与 与 与完 缓存 的 数据.[6]

Zen 同步 多 线程

使用 FinFET 制 程 工艺[1] Zen 的 全新 "Zen" DR 支持 高 DR DR DR[1] , 可 与 2016 桌面 APU 共享 AM4 接口[1]

Zen 平台 支持

AM4 PCI 专用 的 PCIe® 通道[7] USB 实现 优异 的 USB, 显卡, 数据 和 其他 I / O[7] ,不会占用其他设备和组件的通道。[7]

AMD AM4 平台 关键 技术 特性 包括:

· 支持 DDR4 内存[4]
· 支持 PCIe Gen 3[4]
· 3.1 USB 3.1 Gen2 10Gbps[4]
· 支持 NVMe[4]
Zen "Zen" 核心 架构 (Summit "Summit Ridge") AMD RYZEN[8]
规格 方面, 内置 8 核心 16 线程, 主频 3,4 GHz 以上, 拥有 20 Mo 二 三级 缓存, 95W T T TDP[8]
AMD RYZEN 传统 SMT 升级 多核 多 架构, 重新 设计 设计, 缓存 系统 也 全面 升级.[8] N 制 程 工艺 方面, 代 代 32nm SOI, 28nm 升级 n 14nm FinFET LPP 工艺[8]
SenseMI 于 内建 于 AMD RYZEN 处理器, 融合 了 感知, 适应 和 学习 等 能力, 结合 在 架构, 平台, 效率 和 技术上 的 多项 其它 进步.[9]
AMD SenseMI, 就是 Ryzen 的 精华.[8] Power 由 五 大部分 组成, 那 就是: 精确 功耗 控制 (Pure Power)[8] , 精准 智能 超频 (Boost de précision)[8] , 扩展 频率 范围 (Gamme de fréquences étendue-XFR)[8] , 神经 网络 预测 (prévision neuronale nette)[8] , 智能 预 取 (Smart Prefetch)[8]

Zen 精确 功耗 控制

超过100个嵌入式传感器,以毫伏、毫瓦和每摄氏度为单位进行精确控制,实现最佳电压,时钟频率,并提供最小能耗工作模式;[8]

Zen 精准 智能 超频

低至 逻辑 路 路 传感器 传感器, 并 以 低至 M 低至 低至, 每秒 高达 千 次;[8]

Zen 扩展 频率 范围

X 系统 感 到 散热 能力 时, XFR 提升 精准 智能 超频 (Boost de précision) 频率, 以 提高 性能;[8]

Zen 神经 网络 预测

人工智能神经网络,根据系统的过往运行状况,学习预测应用程序未来行为;[8]

Zen 智能 预 取

复杂的学习算法,跟踪软件行为以预测应用需求,并预先读取和准备数据。[8]

Zen 芯片 主板

AMD 支持 其 系列 系列 系列 主板 主板, 它们 全部 支持 支持 支持 支持 支持 支持 支持: X370 和 X300[10]

ZenPC 系统

高性能 全球 多家 定制 化 制造 化 化 化 化 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能 高性能.[10]

Zen 散热 解决 方案

和 满足 发烧友 和 PC 制造 商 超 超 超频 不同 不同 需求 需求, AMD 正 与 顶级 散热器 制造 供应 供应 商 合作, 为 AM4 处理器 打造 系列 CPU 散热器.[10]
参考资料

词条标签:

科学
4.6
Note utilisateur: 31
5
12
4
1
3
3
2
2
1
1